Ce Maroc bien aimé

Ce Maroc bien aimé

Mémoire de la présence Française au Maroc à l'époque du Protectorat
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Ven 3 Juin - 7:29


Veuillez patienter le temps du téléchargement des fichiers photo

page de couverture

 

DIDIER MADRAS

AU SUD DE L'ATLAS
VERS LE PAYS
DES CASBAHS

Photographies Didier MADRAS et Collection CFM

Editions Paul BORY, Casablanca



Dernière édition par Pierre AUBREE le Dim 5 Juin - 9:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Au Sud de l'Atlas   Ven 3 Juin - 7:33

pages 4 et 5








Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Ven 3 Juin - 7:38

page 6

VERS LE PAYS DES CASBAHS

DEPUIS février 1939, un nouveau et beau circuit touristique, au sud du versant saharien du Grand Atlas, a été ouvert aux voyageurs.
Ce circuit emprunte, soit dans un sens, soit dans l’autre, l’itinéraire Marrakech - Ouarzazate - Bou-Malne - Tinerhir - Ksar-es-Souk - Midelt - Meknès. II vient donc utilement compléter tous les circuits habituels qui comportent la visite des villes, impériales : Casablanca, Rabat, Meknès, Fès et Marrakech; celle des villes de la côte : Port-Lyautey, Fédala, Azemmour, Mazagan, Safi, Mogador et Agadir; celle, enfin, des autres villes de l’intérieur : Taroudant, Tiznit, Beni-Mellal, Kasba-Tadla, Taza, Khenifra, Azrou, Ifrane, Ouezzane, etc.
La visite de ces régions, si belles et si différentes des autres parties du Maroc, n'est devenue possible ...


Dernière édition par Pierre AUBREE le Ven 3 Juin - 8:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Ven 3 Juin - 7:40

page 7


JARDINS DE L'HOTEL MAMOUNIA

Dans un bassin, orné de faïences vernissées, se mirent les palmiers majestueux, les bougainvilliers pourpres.


Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Ven 3 Juin - 7:41

page 8



... que parce que le Protectorat a entrepris d’y construire des gîtes d’étape, où les touristes trouveront, après leurs randonnées, le confort, le repos et le calme.
Les gîtes d’étape de Ouarzazate et de Tinerhir sont complètement installés. L’exploitation en a été confiée à la Compagnie des Chemins de Fer du Maroc qui gère déjà les Hôtels de la Mamounia à Marrakech, Palais Jamaï à Fès, Transatlantiques à Casablanca et Meknès, et, l’Hôtel des Iles à Mogador.
Des projets sont en cours d’étude ou de réalisation à Zagora et à Erfoud.


Dernière édition par Pierre AUBREE le Ven 3 Juin - 8:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Ven 3 Juin - 7:43

page 9


TIZI N'TICHKA

Des virages nombreux et impressionnants, un paysage de haute montagne dont les pentes sont parsemées d’une végétation rabougrie.


Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Ven 3 Juin - 7:44

page 10



VERS LE PAYS DES CASBAHS


Marrakech-Ouarzazate par le col du Tichka (2.250 m. d’altitude). - 208 km.

AU départ de Marrakech, on emprunte pendant 12 kilomètres la route de Meknès. Un grand mur de signalisation indique celle de Ouarzazate qui pique droit vers le Grand Atlas dont les hautes cimes, bien qu’éloignées d'une soixantaine de kilomètres, paraissent toutes proches.
Jusqu’aux Ait Ourir (35 km. - 600 m. d’altitude), c’est une route de plaine. Mais, aussitôt après, en suivant la vallée de l’oued Zat, large et cultivée, elle pénètre dans les premiers contreforts du Grand Atlas, et c’est le commencement des virages que nous subirons pendant près de 120 km. jusqu’à Amerzgane.
La route, goudronnée, excellente, s’élève rapidement. avec des pentes de 5 à 7 %. Nous avons ...


Dernière édition par Pierre AUBREE le Ven 3 Juin - 8:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Ven 3 Juin - 7:45

page 11


ROUTE DU TIZI N'TICHKA

Tracée au sommet d’une crête balayée par un vent permanent, la route surplombe, à droite et à gauche, des ravins profonds.


Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Ven 3 Juin - 7:47

page 12



... laisse Marrakech à 460 m. d'altitude; le premier col rencontré, le Tizi N’Ait Imguer, est à 1.470 m.; en 65 km. environ, nous nous sommes déjà élevés de 1.000 mètres !
Dans la vallée de l'oued R'Dat, nous voyons des petits villages accrochés aux flancs escarpés de la montagne, quelques casbahs, dont celle d’Aghbalou, habitée par Si Mohamed, l’un des fils du Pacha de Marrakech, et celle de Zerekten.
Le père de Foucauld qui, en 1883, a suivi cette vallée, écrit : « De Sidi-Rehal jusqu'aux environs de Zerekten, la vallée présente le même aspect : le fond n’a jamais plus de cent mètres de large; les flancs sont des talus boisés, quelquefois des murailles presque à pic. Ils sont, la plupart du temps, escarpés et couverts de forêts; où les côtes sont moins abruptes, on rencontre des villages et, à leur pied, des cultures et des vergers. Les villages sont disposés en long, formant plusieurs groupes échelonnés dans le creux de la vallée, les plantations en-dessous des gradins; de petits murs retiennent la terre; orge, maïs, figuiers, grenadiers, oliviers, vigne croissent et une foule de noyers les ombragent. »


Dernière édition par Pierre AUBREE le Ven 3 Juin - 8:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Ven 3 Juin - 7:48

page 13


ROUTE DU TIZI N'TICHKA

A mesure que l’on s’élève, on a, de chacun des virages larges et relevés, des vues différentes et de plus en plus belles.


Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Ven 3 Juin - 7:50

page 14



Cette très vieille petite casbah, de silhouette gracieuse, est enfouie dans un nid de verdure. Ses murs, ses élégantes tours, sa couleur rouge foncé la rendent, de la route, parfaitement visible. Elle est construite au confluent des oueds Iri, Aît-Roboah et R'Dat qui forment, en ce point, l’oued Ifraden.
La casbah d'Aghbalou, au contraire, est construite sur le flanc de la montagne, au sommet d'une falaise rocheuse presque verticale et domine de 200 mètres, le fond de la vallée. Elle est également très reconnaissable grâce aux arcades blanches de sa façade qui se détachent sur le ton ocre des murs.
La route descend progressivement après avoir dépassé la maison forestière de Toufliat, à proximité de laquelle a été installée une station d’estivage pour les gens de Marrakech; elle s’abaisse jusqu’au niveau de l’oued R'Dat, dont les berges sont garnies de lauriers roses. Puis, abandonnant le fond de la vallée, la route remonte en corniche vers Taddert (environ 1.600 m. d’altitude). Le lit de l'oued R'Dat se rétrécit, ses rives sont boisées d'oliviers et, surtout, de noyers centenaires.


Dernière édition par Pierre AUBREE le Ven 3 Juin - 8:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Ven 3 Juin - 7:51

page 15


ROUTE DU TIZI N'TICHKA

Aux approches du col, les rares arbustes ont des formes tourmentées, les pentes se colorent d’ocre, de gris ou de brun.


Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Ven 3 Juin - 7:53

page 16



Taddert ne se trouve qu’à 14 kilomètres du col du Tichka (2.250 m. d’altitude). La montée est rude. Par des pentes de 6 à 7 %, nous atteignons, après une série de virages impressionnants, un premier col, le Tizi N’Oumegraz (2.170 m.). Puis, nous traversons un plateau appelé l’Aguedal, et c'est une dernière ascension pour arriver au col du Tichka.
Un mur de signalisation porte, gravées dans la pierre, les indications ci-dessous qui perpétuent le travail gigantesque accompli par les Français :
Altitude 2.250 m.
Cette route a été construite par le Service des Travaux Publics du Maroc, avec le concours du Service des Renseignements et du 4e Régiment Etranger d’infanterie.
1925-1939
MM. JOYANT, directeur général
DELANDE, ingénieur en chef
MARTIN, ingénieur ordinaire
BULLE, ingénieur adjoint
Capitaine MONDET, Lieutenant PAULIN du Service des Renseignements
Lieutenant OLIVE, du 4e R.E.I.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Dim 5 Juin - 9:51

page 17


ROUTE DU TIZI N'TICHKA

En mars, les hauts sommets que n’orne aucune végétation, conservent encore de larges parties enneigées.


Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Dim 5 Juin - 9:54

page 18



Il peut se produire, deux ou trois fois par an, en hiver, que la route soit obstruée par des chutes de neige abondantes ou par des éboulis que provoque le ruissellement des eaux descendant des montagnes. Mais ces interruptions de la circulation excèdent rarement quarante-huit heures.
Certains passages, très bien signalés, que le soleil ne vient jamais réchauffer, sont, en décembre, janvier et février, notamment recouverts, par place, d’une couche de verglas et ne doivent être franchis par les automobilistes qu’avec prudence.
Et c’est, maintenant, la descente sur le versant sud du Grand Atlas. Alors que le versant nord est très boisé, l’autre versant est presque entièrement dénudé. La montagne se pare de tous les tons ocres, du plus clair au plus foncé.
Après le col, une piste, sur notre gauche, mène à la casbah de Telouet. Le pays est sauvage. Des colonnes de basalte se dressent, noires ou rouges. Puis, après le Tizi N’Telouet, on aperçoit l’imposante casbah.
C’est un véritable donjon féodal qui, comme une forteresse domine le pays. De nombreuses tours ...



Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Dim 5 Juin - 9:55

page 19


TIZI N'TICHKA

Un mur porte, gravés dans la pierre, les noms de ceux qui, en quatorze ans, tracèrent et réalisèrent cette route splendide.


Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Dim 5 Juin - 9:56

page 20



... crénelées s’élèvent au-dessus des bâtiments hauts et massifs, disposées sans ordre et s’appuyant les unes aux autres, de couleur ocrée, comme la terre et les pierres. Les seules ouvertures, dans ces murs, sont de petites fenêtres grillagées qui ne laissent que parcimonieusement pénétrer la lumière.
La région est très giboyeuse : sangliers, mouflons. C’est là que, la plupart du temps, Si el Hadj Thami Glaoui organise ses chasses.
Après un troisième col, le Tizi N’Lepsis (2.210 mètres), nous descendons, par des pentes de 5 %, vers la vallée de l'oued Imini.
Un premier village, Aguelmous, est accroché aux flancs de la montagne. Les maigres espaces cultivables sont bordés de murettes de pierres qui retiennent la précieuse terre. L’eau ruisselle de partout; des tapis d’herbe d’un vert cru nourrissent quelques vaches, davantage de moutons et beaucoup plus de chèvres.
Puis voici Igherm N’Ougdal (1.900 m. d'altitude), où a été installée une station d'estivage pour la population civile et militaire de Ouarzazate.


Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Dim 5 Juin - 9:58

page 21


VALLEE DE L'OUED IMINI

La route suit la vallée cultivée, plantée d'amandiers, d’oliviers et serpente au flanc de montagnes rocailleuses absolument dénudées.


Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Dim 5 Juin - 9:59

page 22



Après avoir traversé le petit village d’Agouim, où cohabitent Juifs et Arabes, nous franchissons, sur un pont, près de sa source, l'oued Imini. Nous en suivrons le cours jusqu’à Amerzgane (1.375 m. d’altitude). Le fond de la vallée est cultivé : des amandiers, quelques arbres fruitiers, sont plantés parmi les champs d'orge ou de maïs. De chaque côté, la montagne aride ne laisse rien pousser. Des blocs de rochers énormes ont roulé jusqu’en bordure de la route et se sont amoncelés en un chaos invraisemblable. Certains sont posés dans un équilibre tellement instable que l’on a, en passant auprès, la crainte de les voir se détacher et d’être écrasé.
La grande série des lacets se termine à Amerzgane. Voici, à droite, des collines dont la couleur gris verdâtre tranche violemment sur les tons ocrés du paysage. On y a découvert un gisement de manganèse qui est en exploitation.
Des casbahs s’accrochent aux pentes, à droite et à gauche de l’oued; la vallée s’élargit rapidement; la terre, pauvre et sablonneuse, arrosée par des eaux magnésiennes, ne donne que de bien maigres récoltes; plus loin, vers l’ouest, le djebel Siroua ...


Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Dim 5 Juin - 10:00

page 23


GITE D'ETAPE DE OUARZAZATE

Agréable surprise : ce gite d'étape, à 200 kms au sud de Marrakech est un véritable petit hôte! très confortable.


Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Dim 5 Juin - 10:02

page 24



... (3.304 m. d’altitude), dépassant toutes les autres cimes, est, jusqu’en avril, enneigé.
Quelques virages encore, mais qui ne sont que peu de chose, comparés à ceux que nous venons de rencontrer, et voici, au sommet d’un piton, le poste militaire de Ouarzazate (1.150 m. d'altitude). Nous le laisserons sur notre droite, et, après avoir traversé la petite agglomération, nous arrivons au gîte d'étape qui, édifié en bordure d'un plateau, domine, de 50 à 60 mètres, la vallée de l’oued Ouarzazate.
L’appellation de « gîte d’étape » fait immédiatement penser à une installation modeste. Le voyageur est agréablement surpris, lorsqu’il y pénètre, à la fois par l’accueil qui lui est fait et par le confort qu’il y découvre. C’est, en réalité, un véritable petit hôtel, avec bar, restaurant, salon, chauffage central, eau chaude et froide. Il comporte quinze chambres dont trois à grand lit et douze à deux lits; huit de ces chambres possèdent un cabinet de toilette avec tous les appareils sanitaires.
Le restaurant s’ouvre sur une terrasse couverte d'où la vue s’étend, vers l’Est, sur la casbah de Taourirt, fief de Si Brahim, l’un des fils de S. E. Si ...


Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Lun 6 Juin - 8:52

page 25


OUARZAZATE - L'OUED ET LA PALMERAIE

La vue s’étend sur la vallée verdoyante au printemps. plantée de palmiers, d’oliviers, de faux-tamaris et, vers le sud. sur le massif sévère du Tiffernine.


Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Lun 6 Juin - 8:53

page 26



... e! Hadj Thami Glaoui. pacha de Marrakech; vers le Sud, sur la vallée, les champs d’orge, la palmeraie et les montagnes à travers lesquelles serpente la piste de Zagora; vers l’Ouest, sur l’agglomération de Ouarzazate, le poste militaire et les nombreuses casbahs édifiées en bordure de l'oued; vers le Nord, sur la chaîne du Grand Atlas, encore, au mois de mai, finement ourlée de neige.
La visite des casbahs environnantes, Taourirt de Ouarzazate, Tifoultout, notamment, donnera aux voyageurs un aperçu de ce que sont la vie rustique des Berbères et leurs habitations.
Si, en plus, ils ont le privilège d’assister, la nuit tombée, à la lueur des torches ou d'un feu de palmes sèches, à un haouache, ils conserveront le souvenir d’un étonnant et très beau spectacle.
L'haouache est presque toujours une fête de nuit. Au centre d'une cour intérieure de la casbah, un feu a été allumé, que l’on entretient avec des palmes sèches, car le bois est rare dans ce pays.
Sur un côté de la cour se sont rangés les hommes; en face, alignées sur un rang, en demi-cercle, les ...


Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Lun 6 Juin - 8:54

page 27


OUARZAZATE

Ces cavaliers, tout de blanc vêtus, attendent, à la porte de la casbah de Taourirt, la sortie de leur Caïd.


Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   Lun 6 Juin - 8:56

page 28



... femmes. Elles sont nombreuses, souvent une cinquantaine, et ont revêtu, pour la circonstance, de beaux caftans de couleurs diverses et tendres : rose, jaune, vert pâle, bleu clair, etc., voilés par une robe de fine mousseline blanche. Au milieu de la cour, entouré des joueurs de tambourin, se tient un indigène, porteur d’une longue canne : c’est le chef d’orchestre, c’est le poète et, aussi, maître de danse. A son signal, les femmes, épaule contre épaule, accompagnées par le claquement des doigts sur les tambourins, commencent par une invocation à Dieu, puis chantent en chœur, en se balançant de droite à gauche, en battant des mains et en tapant le sol de leurs pieds nus, une phrase improvisée qu’elles répètent jusqu’au moment où la réponse a été trouvée. L’une après l’autre, quelques-unes des femmes, choisies parmi celles dont la réputation de chanteuse ou danseuse est la plus grande — les étoiles de la troupe — se détachent du demi-cercle et viennent danser et chanter devant les spectateurs.
La danse et les chants sont rythmés par les tambourins, les battements de mains et de pieds. Puis, la cadence s’accélère, le balancement harmonieux ...


Dernière édition par Pierre AUBREE le Lun 6 Juin - 9:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbahs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ce Maroc bien aimé :: BIBLIOTHÈQUE :: Revues et Livres : -1- "MAROC Traditionnel" :: Au Sud de l'Atlas vers le Pays des Casbah.-
Sauter vers: