Ce Maroc bien aimé

Ce Maroc bien aimé

Mémoire de la présence Française au Maroc à l'époque du Protectorat
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Gaston DEVERDUN : Un registre d'inventaire et de prêt de la bibliothèque de la mosquée 'Ali Ben Youssef à Marrakech daté de 1111 H - 1700 J.C.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paul CASIMIR




MessageSujet: Gaston DEVERDUN : Un registre d'inventaire et de prêt de la bibliothèque de la mosquée 'Ali Ben Youssef à Marrakech daté de 1111 H - 1700 J.C.   Mer 9 Oct - 18:05

UN REGISTRE D'INVENTAIRE ET DE PRET
DE LA BIBLIOTHÈQUE DE LA MOSQUÉE 'ALI BEN YOUSSEF (1)
A MARRAKECH, DATÉ DE 1111 H. / I700 J.-C.

Les archives arabes du Maroc sont si pauvres (2) qu'on se permet de revenir sur un registre ouvert le 24 Sha'bân 1111 H. / février 1700 J.-C, et qui a été retrouvé en 1938 au cours de la réorganisation de la Bibliothèque Yûsufiyya (3). Comme l'indique l'inscription encore visible sur la reliure, il s'agit de l'acte, dressé par l'adoul, de la prise en charge par les Habous des livres de la bibliothèque.

Le document, établi pendant le règne de Moulay Ismà'îl (1672-1729), en confirmant l'effort fait sous ce souverain pour le recensement des biens habous (4), nous renseigne sur la richesse passée de cette collection et sur le mécanisme des prêts consentis par les bibliothécaires. Il nous donne aussi quelques renseignements concernant l'histoire locale et en particulier al-Ifrânî, l'auteur de la célèbre Nozhat al-h'âdî.


(1) Nous conservons à tous les noms passés dans l'usage courant leur transcription habituelle, par exemple Youssef, Moulay, fqih, cadi, etc... (n.d.l.r. : nous ne possédons pas, sur ce site, de la possibilité de copier intégralement tous les signes de la translitération en caractère latin des caractères arabes comme l'arabisant Gabriel DEVERDUN l'a réalisée sur son texte original, aussi nous copierons au plus approchant).
(2) Jacques Riche, Les archives du Maroc, in Archives et Bibliothèques 1937-1938.
(3) G. Deverdun et L. Messaoudi, Note sur la bibliothèque Ben Youssef, in Recueil des actes du 5e Congrès de la Fédération des Sociétés Savantes de l'Afrique du Nord, Alger 1939 (Société Historique Algérienne).
(4) J. Riche, op. cit.


Dernière édition par Paul Casimir le Mer 9 Oct - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Gaston DEVERDUN : Un registre d'inventaire et de prêt de la bibliothèque de la mosquée 'Ali Ben Youssef à Marrakech daté de 1111 H - 1700 J.C.   Mer 9 Oct - 19:33

UN REGISTRE D'INVENTAIRE ET DE PRET
DE LA BIBLIOTHÈQUE DE LA MOSQUÉE 'ALI BEN YOUSSEF
A MARRAKECH, DATÉ DE 1111 H. / I700 J.-C.

LE   MANUSCRIT

II n'a reçu encore aucun classement et se trouve entre les mains du conservateur. Il se compose de 92 pages de papier, que nous avons numé­rotées de 1 à 92, et d'une reliure de cuir, le tout en mauvais état et attaqué sérieusement par les vers.
La reliure porte l'inscription suivante : h'awâlat khizânat jâmih Ibn Yûsuf (registre des habous de la bibliothèque de la mosquée d'Ibn Youssef)

et la première page, celle-ci : hâdhâ al-kunnâsh aslawahbnâ mâ fîhi min ma (sic) halâ an-nâs min al-kutub (dans ce registre nous avons mentionné tous les livres qui ont été prêtés au public).

Le premier texte arabe rencontré illustre ainsi immédiatement l'igno­rance des 'adoul chargés de la rédaction de l'inventaire, où les fautes de tous genres ne manquent pas.

Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Gaston DEVERDUN : Un registre d'inventaire et de prêt de la bibliothèque de la mosquée 'Ali Ben Youssef à Marrakech daté de 1111 H - 1700 J.C.   Mer 9 Oct - 20:33

UN REGISTRE D'INVENTAIRE ET DE PRET
DE LA BIBLIOTHÈQUE DE LA MOSQUÉE 'ALI BEN YOUSSEF
A MARRAKECH, DATÉ DE 1111 H. / I700 J.-C.

L'INVENTAIRE
II commence à la page 8 et se termine à la page 25, par le procès-verbal dont la traduction a déjà été donnée ailleurs (5).
A ses 359 titres s'ajoutent 8 autres à la suite d'une constitution en habous (tah'bîs) du prince, six fois proclamé et six fois déchu, Moulay 'Abd Allah b. Moulay Isma'îl. Donc ce tah'bîs est à fixer entre 1729 et 1757 J.-C.
En 1155 H. /1742. J.-C., un bibliothécaire a ajouté à la page 27 certains ouvrages venant d'une succession et " ne figurant pas à l'inventaire ".
A la page 11, dans la marge, on trouve mention à la date de 1174 H./ 1761 J.-C., d'une donation de quelques livres faites par le sultan Sîdî Muh'ammad ben 'Abd Allah ben Ismâ'îl.
Enfin en 1214 H. / 1812 J.-C., p. 57,.un mécène a cédé à la bibliothèque un beau choix de 44 volumes.

Les donations se sont-elles arrêtées à cette date ? Moulay H'afîz fut-il le premier à renouer la tradition en offrant la majeure partie des imprimés que l'on trouve aujourd'hui dans cette bibliothèque, et en la privant par ailleurs de manuscrits rares ? Le document est muet (6).

(5) Deverdun et Messaoudi, op. cit.
(6) Signalons que depuis Moulay al-H'asan toutes les bibliothèques des autres mosquées de Marrakech, ou ce qu'il en restait, et depuis 1938, le dernier fonds de la mosquée Mouassine, ont été concentrés à la Yûsufiyya, et, qu'en 1941, des notables de
Marrakech lui ont fait des dons importants.

Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Gaston DEVERDUN : Un registre d'inventaire et de prêt de la bibliothèque de la mosquée 'Ali Ben Youssef à Marrakech daté de 1111 H - 1700 J.C.   Mer 9 Oct - 20:50

UN REGISTRE D'INVENTAIRE ET DE PRET
DE LA BIBLIOTHÈQUE DE LA MOSQUÉE 'ALI BEN YOUSSEF
A MARRAKECH, DATÉ DE 1111 H. / I700 J.-C.

Du jour de sa rédaction, l'inventaire a été incomplet. La mention du bibliothécaire, p. 27, nous l'avait déjà prouvé, et l'étude des prêts le con­firme. Autant que les ratures nous l'ont permis, nous avons pu relever une quarantaine de titres nouveaux, la plupart difficilement identifiables, mais quelques-uns vraiment importants comme l'Amthâl al-'Arab de D'abbî, les Masâ'il d'Ibn Rushd ou le Nafh'at'-t'îb de Maqqarî.

En tout cas, et pour autant que le document étudié peut le révéler, la mosquée Ben Youssef ne devait plus posséder au début du XVIII° siècle que cinq cents ouvrages environ. Leur classification s'est avérée difficile par suite de l'ignorance des rédacteurs, des noms très incomplets des ouvrages et des auteurs, et du mauvais état du manuscrit. Néanmoins un dépouille­ment assez serré nous a permis de les ranger dans les sections suivantes :
..... Coran, Sciences coraniques et Traditions .................................. 200 ouvrages
..... Théologie et Soufisme ............................................................. 57 ....."
..... Droit  et  Jurisprudence .......................................................... 153 ....."  
..... Philologie, Grammaire, Rhétorique ............................................ 60 ....."
..... Histoire et Biographies .............................................................. 7 ....."
..... Philosophie  et Logique .............................................................. 3 ....."
..... Sciences mathématiques .......................................................... 10 ....."
..... Médecine ................................................................................. 4 ....."       
..... Littérature ............................................................................... 6 ....."
..... Ouvrages turcs (7) .................................................................... 1 ....."

(7) Deux imprimés turcs existent à la Bibliothèque (tafsîr, paraît-il).

Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Gaston DEVERDUN : Un registre d'inventaire et de prêt de la bibliothèque de la mosquée 'Ali Ben Youssef à Marrakech daté de 1111 H - 1700 J.C.   Mer 9 Oct - 21:30

UN REGISTRE D'INVENTAIRE ET DE PRET
DE LA BIBLIOTHÈQUE DE LA MOSQUÉE 'ALI BEN YOUSSEF
A MARRAKECH, DATÉ DE 1111 H. / I700 J.-C.

Cette statistique, pour insuffisante qu'elle soit, est néanmoins un bon exemple d'une bibliothèque de mosquée malékite où sciences coraniques (8) et juridiques tiennent la meilleure place, suivies d'assez près par les sciences théologiques et philologiques. Ces sciences sont d'ailleurs représentées dans notre inventaire par des œuvres essentielles.
Signalons l'absence d'ouvrages concernant la géographie et les voyages, les sciences naturelles, enfin de toute indication sur le plus grand écrivain de l'Afrique du Nord, Ibn Khaldoûn.

Il n'est pas inutile de faire remarquer qu'un seul titre de dîwân se ren­contre, celui de 'Umar ibn al-Fârid', le grand poète mystique égyptien du XIII° siècle, et aussi un seul titre de grande œuvre littéraire, les Maqâmât de H'arîrî (m. 516 H./ 1122 J.-C.). Mais ni le poète, ni l'élégant prosateur ne trouvèrent d'amateur (du moins à ce qu'en disent les opérations de prêt).

Enfin, dernière observation, cet inventaire nous montre une bibliothè­que déjà considérablement pillée. Il reste sept tomes sur dix du Tafsîr d'Ibn 'At'iyya, un tome, le dixième; de l'Istid'kâr d'Ibn 'Abd al-Barr, etc... La majeure partie des cinq cents volumes a malheureusement disparu, et deux exemples suffiront pour montrer que le pillage a continué de nos jours :
..... a) Le Qoran royal en dix volumes « de la main d'al-Mortada » (Abu H'afs' '0mar ben Ibrahim, l'avant-dernier des émirs almohades, 1248-1266) dont la mention ouvre notre inventaire en 1700, emprunté au complet en 1736 par le moh'taseb Sîdî al-'Arbî ani-Nâs'irî, réduit à quatre tomes vers 1933 (9), semble avoir complètement disparu aujourd'hui ;
..... b) D'un Qoran qui comprenait une trentaine de tomes du même format que le précédent et dont la plupart subsistaient en 1933 (10), il ne reste plus aujourd'hui que huit volumes.


(8) On ne surprendra personne en indiquant que pour le hadîth, al-Bukhârî tient de loin la tête avec une vingtaine de volumes et une quinzaine de commentaires.
(9) Prosper Ricard, Reliures marocaines du XIII° siècle, Hespéris, 1933, fasc. II, Pre­mier groupe, 111.
(10) Ibid., Deuxième groupe, 118.

Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Gaston DEVERDUN : Un registre d'inventaire et de prêt de la bibliothèque de la mosquée 'Ali Ben Youssef à Marrakech daté de 1111 H - 1700 J.C.   Ven 11 Oct - 9:29

UN REGISTRE D'INVENTAIRE ET DE PRET
DE LA BIBLIOTHÈQUE DE LA MOSQUÉE 'ALI BEN YOUSSEF
A MARRAKECH, DATÉ DE 1111 H. / I700 J.-C.


Les prêts


Notons immédiatement que le registre ne devint livre de prêt que vingt ans après la rédaction de l'inventaire.

La technique complète du prêt comprend deux opérations  la sortie et la rentrée et chacune d'elles impose la présence de deux 'adoul chargés de la sanctionner. Les actes dressés indiquent le nom et quelquefois l'adresse de l'emprunteur, la liste des ouvrages empruntés et la date de l'emprunt. Mais il s'agit là d'un mécanisme compliqué qu'on simplifie presque toujours en supprimant la seconde opération. On s'en passe en barrant à l'encre le titre du livre rentrant, ou en écrivant en travers de l'acte : « rendu ». Souvent aussi, on s'est passé de la première précaution, car on trouve en rentrée des ouvrages qui n'ont jamais été sortis. Enfin, bien des fois, un seul 'adoul ins­trumente.

L'examen de toutes les opérations de prêt, qui vont de la page 29 à la page 61 et de l'année 1131 H. / 1719 J.-C. à 1228 H. / 1813 J.-C., laisse une impression de grande confusion ; la chronologie des opérations ne suit pas l'ordre des pages, des livres sont rapportés à la Yûsufiyya qui appartiennent à d'autres bibliothèques de la ville; un ouvrage est consigné à tel lecteur qui l'a racheté à la foire aux livres des mains d'un paysan, etc...


Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Gaston DEVERDUN : Un registre d'inventaire et de prêt de la bibliothèque de la mosquée 'Ali Ben Youssef à Marrakech daté de 1111 H - 1700 J.C.   Ven 11 Oct - 9:44

UN REGISTRE D'INVENTAIRE ET DE PRET
DE LA BIBLIOTHÈQUE DE LA MOSQUÉE 'ALI BEN YOUSSEF
A MARRAKECH, DATÉ DE 1111 H. / I700 J.-C.

Beaucoup de prêts se font par intermédiaire (frère, élève, domestique), parfois avec l'autorisation du cadi ; fréquemment des volumes sont retrouvés dans des successions et rapportés aux 'adoul. Enfin on constate quelques sor­ties aux fins de reliure ou de réparation.

En près de cent ans, 148 opérations de sortie sont consignées et 24 de rentrée seulement. Chaque opération se rapporte le plus souvent à plusieurs livres, quelquefois plus d'une dizaine. Néanmoins on ne peut pas dire que la Bibliothèque ait eu beaucoup de succès ! Son année la plus prospère sem­ble avoir été 1149 H./1736 J.-C., avec 24 opérations ! C'était pourtant l'époque bien troublée de Moulay 'Abd Allah.

Parmi les emprunteurs de 1719 à 1813, nous trouvons des cadis, des fqihs, des imams, des astronomes, des prédicateurs, des nadirs, des 'adoul,. des bibliothécaires, un muezzin, un moh'taseb et, naturellement, des étu­diants mais en nombre restreint. On peut même lire le nom d'un pacha : al-bâshâ Rah'mûn ben al-hâshâ Sa'îd ben al-Khayyât'. Ne serait-ce pas plutôt un laqab porté de père en fils depuis les milices turques des Saadiens ?

Et c'est Moulay 'Alî, fils du sultan Sîdî Muhammad, qui emprunta, en 1177 H./1764 J.-C., Tunique livre turc signalé.

Quelques-uns de ces personnages sont très connus, comme l'historien Muh'ammad as'-S'aghîr al-Ifrânî (11), le « cadi de la communauté » (qâd'î al-jamâ'a) Muh'ammad b. Ah'mad as-Saktânî (12), le cadi Muh'ammad ben 'Alî-al-Manabhî (13) et probablement d'autres.
Enfin, il n'est pas inutile de signaler que trois toponymes, encore actuels, ont pu être relevés dans les adresses des lecteurs :
Darb Sîdî Abî 'Umar ....................................... p. 02, en 1186 H./ 1772 J.-C.
Rawd' az-zitûn .............................................. p. 58, en 1214 H./ 1799 J.-C.
Qa' mash'ra' min az-Zâwiya al-'abbâsiyya ......... p. 09, en 1217 H./ 1802 J.-C.


(11) Voir 'Abbâs b. Ibrahim, Al-I'lâm bi man h'alla Marrâkush wa Aghmât min al a'lâm, t. V, 1939, p. 53.
(12) Ibid., p. 28.
(13) Ibîd., p. 92.

Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Gaston DEVERDUN : Un registre d'inventaire et de prêt de la bibliothèque de la mosquée 'Ali Ben Youssef à Marrakech daté de 1111 H - 1700 J.C.   Ven 11 Oct - 9:51



Photographie de la page 44 du manuscrit.
Le dernier acte est le procès-verbal de la remise des livres trouvés dans la succession d'El Ifrânî.



Dernière édition par Paul Casimir le Dim 13 Oct - 8:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Gaston DEVERDUN : Un registre d'inventaire et de prêt de la bibliothèque de la mosquée 'Ali Ben Youssef à Marrakech daté de 1111 H - 1700 J.C.   Dim 13 Oct - 8:37

UN REGISTRE D'INVENTAIRE ET DE PRET
DE LA BIBLIOTHÈQUE DE LA MOSQUÉE 'ALI BEN YOUSSEF
A MARRAKECH, DATÉ DE 1111 H. / I700 J.-C.


Mr. Lévi-Provençal faisait remarquer en 1922 (14), qu'on était peu ren­seigné sur Muh'ammad as-S'aghîr ben al-H'âjj Muhammad ben 'Abd'Allah al-Ifrânî, et que les rares Marocains qui s'étaient occupés de sa biographie n'étaient d'accord ni sur la date de sa naissance ni sur celle de sa mort.

Mais, depuis, deux publications ont apporté des détails intéressants sur cet auteur. La Rih'la du Marabout de Tasaft, traduite par Mr. le Colonel Justinard (15), donne, en particulier, la date du retour d'al-Ifrânî à Marra­kech (1130 H./ 1718 J.-C.) et le tome V de l'œuvre monumentale (16) du cadi 'Abbâs ben Ibrahim fixe sa mort « aux environs » de 1155 H./ 1742 J.C.

Notre registre, s'il n'apporte pas la date exacte de ce décès, permet néanmoins de le fixer entre le 28 Sha'bân 1154 H/ 18 mars 1742 et le 4 Jumâdâ 1157 H /17 avril 1745. La première date est celle à laquelle l'historien a emprunté pour la dernière fois des livres, la seconde celle du procès-verbal de remise à la bibliothèque de quatre ouvrages retrouvés dans sa succession, dont au moins un faisait partie du dernier emprunt.

Al-Ifrânî devait vivre en intimité avec un de ses frères ou cousins, car plusieurs fois, entre 1142 H./ 1730 J.-C. et 1154 H./ 1742 J.-C., un fqih du nom de 'Abbâs ben Muh'ammad al-Ifrânî emprunte des ouvrages le même jour que Muh'ammad as-S'aghîr.
Les ouvrages lus par al-Ifrânî sont d'un rare éclectisme: dictionnaires, histoire, littérature, mathématiques et astronomie, mais surtout hadîth, tafsîr, soufisme et théologie, droit et grammaire. Il emprunte même, en 1149 H./ 1786 J.-C., un Qoran de grand format connu sous le nom de Mas'h'af Moulay °'bd al-Qâdir.

Notons enfin que parmi les sources de la Nozhat al-h'âdî données par M. Lévi-Provençal (17), nous n'en retrouvons qu'une dans les lectures de l'historien : le Nafh' al'-t'îb de Maqqarî, mais c'est aussi la seule que compre­nait la Bibliothèque.


Gaston DEVERDUN


(14) Les Historiens des Chorfa, Larose, p. 112.
(15) Paris, Geuthner, 1940 p. 163.
(16) Cf. supra, note 11.
(17) Op. cit., Appendice, I, p. 391 - 2.

Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Gaston DEVERDUN : Un registre d'inventaire et de prêt de la bibliothèque de la mosquée 'Ali Ben Youssef à Marrakech daté de 1111 H - 1700 J.C.   Dim 13 Oct - 8:42



Photographie de la page 42 du manuscrit.
Le premier acte est celui du dernier emprunt d'El Ifrânî.


FIN DE CE SUJET

Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gaston DEVERDUN : Un registre d'inventaire et de prêt de la bibliothèque de la mosquée 'Ali Ben Youssef à Marrakech daté de 1111 H - 1700 J.C.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gaston DEVERDUN : Un registre d'inventaire et de prêt de la bibliothèque de la mosquée 'Ali Ben Youssef à Marrakech daté de 1111 H - 1700 J.C.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ce Maroc bien aimé :: BIBLIOTHÈQUE :: Revues et Livres : -4- "Textes et Documents" :: Morceaux Choisis-
Sauter vers: