Ce Maroc bien aimé

Ce Maroc bien aimé

Mémoire de la présence Française au Maroc à l'époque du Protectorat
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS   Ven 14 Déc - 12:09

Page 26


GABRIEL-ROUSSEAU

Le MAUSOLEE DES PRINCES SA'DIENS A MARRAKECH

DESCRIPTION DU CIMETIERE ET DES QOUBAS

Les deux autres tombeaux sont ceux de son petit-fils et de son fils, les sultans Mohammed Cheikh ben Zidan ben Ahmed El Mansour et Moulay Zidan ben El Mansour.


Sur les blocs de marbre de ces tombes, apportés à grand frais d'Italie, les sculpteurs les plus remarquables de cette époque ont gravé des inscriptions mêlées de compositions ornementales qui forment une série de frises décoratives d'un style très pur, d'une exécution parfaite.



Planche I


Dernière édition par Paul Casimir le Sam 15 Déc - 9:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS   Ven 14 Déc - 16:18

Page 27

GABRIEL-ROUSSEAU

Le MAUSOLEE DES PRINCES SA'DIENS A MARRAKECH

Planche III
Salles des douze colonnes
Un marocain priant devant les trois tombeaux


N.D.L.R. : La signature de Gabriel-Rousseau , en bas à droite, est peu lisible.


Dernière édition par Paul Casimir le Sam 15 Déc - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS   Ven 14 Déc - 16:41

Page 28

GABRIEL-ROUSSEAU

Le MAUSOLEE DES PRINCES SA'DIENS A MARRAKECH

Planche XXVI
Salle des douze colonnes
Tombeau de Zidan Ben Ahmed el Mansour.



PLANCHE LXIV
Inscriptions du 1er étage du tombeau de Moulay Zidan ben el Mansour.



Dernière édition par Paul Casimir le Sam 15 Déc - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS   Ven 14 Déc - 16:55

Page 29

GABRIEL-ROUSSEAU

Le MAUSOLEE DES PRINCES SA'DIENS A MARRAKECH

Planches LXV et LXVI


2e étage angle est.
2e étage nord
Tombeau de Moulay Zidane Ben el Mansour


Dernière édition par Paul Casimir le Sam 15 Déc - 10:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS   Ven 14 Déc - 17:09

Page 30

GABRIEL-ROUSSEAU

Le MAUSOLEE DES PRINCES SA'DIENS A MARRAKECH

N.D.L.R. : Nous donnerons pour chaque tombeau étudié les références coraniques indispensables à la bonne approche de l'ensemble. Ainsi, le texte sculpté sur le tombeau 11, celui du sultan ZIDAN fils d'Ahmed El-Masour, cite quatre versets du CORAN . Les voici, donc.

Sourate II, 255 : Dieu ! Il n’y a point de Dieu hormis lui, le vivant, le subsistant. Il n’est sujet ni à la somnolence, ni au sommeil. A lui appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui (peut) intercéder auprès de Lui sans sa permission ? Il sait ce qui est devant et derrière eux, alors qu’ils n’embrassent de sa science que ce qu’il veut. Son trône s’étend sur les cieux et sur la terre dont la conservation ne lui est d’aucun poids. Il est le Très-Haut, l’Infini...



آللّهُ لاَ إِلهَ إِلاَّ هُوَ آلْحيُّ آلْقَيُّومُ لاَ تَأَخُذُهُ سِنَةٌ وَلاَنَوْمٌ لَهُ مَا فِي آلسَّمَاوَاتِ وَما فِي آلأَرْضِ مَنْ ذَا آلَّذِي يَشْفَعُ عِنْدَهُ إِلاّ َبِإِذَنِهِ يَعْلَمُ مَا بَيْنَ أَيْدِيهِمْ وَمَا حَلْفَهُمْ وَلاَ يُحِيطُونَ بِشَيْءٍ مِنْ عِلْمِهِ إِلاَّ بِمَا شَاءَ وَسِعَ كُرْسِيُّهُ آلسَّمَاوَاتِ وَآلأَرْضِ وَلاَ يَؤُودُهُ حِفْظُهُمَا وَهُوَ آلْعَلِيُّ وَآلْعَظِيمُ...

SOURATE III, 171 : Ils sont ravis des bienfaits et de la grâce dont Dieu (les a comblés) et aussi (à l’idée) que Dieu ne fruste point les croyants...

يَسْـتَبِشْرُونَ بِنِعْمَةٍ مِنَ آللَّهِ وَفَضْلٍ وَأَنَّ آللَّهَ لاَ يُضِيعُ أَجْرَ آلْمُؤْمِنِينَ...

SOURATE III, 193 : Seigneur, nous avons entendu un homme appeler à la foi (disant) : « Croyez en votre Seigneur ! » et nous avons cru. Seigneur absous nos péchés , pardonne nous nos mauvaises actions et reçois-nous, une fois morts, parmi les hommes de bien...

رَبُّنَا إِنَّنَا سَمِعْنَا مُنَادِيًا يُنَادِي لِلإِيمَانِ أَنْ أَمِنُوا بِرَبِّكُمْ فَئَامَـنَّا رَبَّنَا فَآغْفِرْ لَنَا ذُنُوبَنَا وَكَفِّرْ عَنَّا سَـيِّئَاتِنَا وَتَوَفَّنَا معَ آلأَبْرَارِ...

SOURATE III, 194 : Seigneur, accorde-nous ce que tu nous as promis par (l’intermédiaire) de tes messagers ! Ne nous couvre pas d’ignominie, le jour de ta résurrection ! Tu ne manques pas, en vérité à ta promesse ...

رَبُّنَا وَءَاتِنَا مَا وَعَدتَّـنَا عَلَى رُسُلِكَ وَلاَ تُخْزِنَا يَوْمَ آلْقِيَامَةِ إِنَّكَ لاَ تُخْلِفُ آلْمِيعَاد...

Voici la traduction du texte gravé sur le tombeau du fils du sultan El-MANSOUR, ZIDANE IBN EL-MANSOUR, telle que l'a donnée Félix ARIN en 1925 :

Dieu. Il n'est de Dieu que Lui, le Vivant, le Subsistant, que ne prend ni somnolence ni sommeil. A lui ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre. Qui est-ce qui intercède auprès de lui, sinon par Son ordre ? Il sait ce qui est devant eux et ce qui est derrière eux, et ils n'embrassent de sa science que ce qu'Il veut. Son trône s'étend sur les cieux et la terre, et leur garde ne Le gêne pas ; Il est le Haut, le Grand - Ils recevront avec joie l'annonce d'un bienfait de Dieu et d'une grâce, et de ce que Dieu ne dissipe pas la récompense des croyants.- Seigneur, nous avons entendu un appelant appeler à la foi disant : Croyez en votre Seigneur. Pardonne nous donc nos péchés, efface nos mauvaises actions et paie-nous avec les justes, Seigneur, et donne-nous ce que Tu nous as promis par Tes apôtres, et ne nous attriste pas au jour de la résurrection. Certes , Tu ne manques pas au rendez-vous.

Ceci est le tombeau de celui dont se glorifie la gloire,
Zidane fils d'Ahmed qui eut les prémices des exploits mémorables,

Champion du champ-clos de la religion par toute pointe et tranchant,
Le plus auguste de ceux qui plongèrent dans la mêlée, dompteur des ennemis,

Que l'effusion de la miséricorde de Dieu ne cesse de pleuvoir sur Lui,
Et du musc de sa satisfaction un effluve tout embaumé

Date le décès de ce qui est advenu voisin d'un Seigneur clément,
Au séjour de la vérité s'est élevé le séjour triomphant (1)


(1) la somme des valeurs numériques des lettres de ce vers donne 1037. En effet, ZIDANE IBN MANSOUR régna de 1012 à 1037.





Dernière édition par Paul Casimir le Sam 15 Déc - 10:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS   Ven 14 Déc - 17:30

Page 31

GABRIEL-ROUSSEAU

Le MAUSOLEE DES PRINCES SA'DIENS A MARRAKECH

N.D.L.R.: Le texte sculpté sur le tombeau 9, celui du petit fils du sultan Moulay El Mansour, cite trois versets du CORAN :

SOURATE II, verset 25 :

بَشِّرْ آلَّذِينَ ءَامَنُوا وَعَمِلُوا آلصَّالِحَاتِ أَنَّ لَهُمْ جَنَّةٍ تَجْرِي مِنْ تَحْتِهَا آلأَنْهَارُ كُلَّمَا رُزِقُوا مِنْهَا مِنْ ثَمَرَةٍ رِزْقًا قَالُوا هَذَا آلَّذِي رُزِقْنَا مِنْ قَبْلُ وَأُتُوا بِهِ مُتَشَبِهًا
وَلَهُمْ فِيهَا أَزْوَجٌ مُطَهَّرَةٌ وَهُمْ فِيهَ خَالِدُونَ

Annonce à ceux qui ont cru et ont accompli de bonnes œuvres qu’ils auront des jardins sous lesquels coulent des fleuves et chaque fois qu’il recevront un fruit ils diront : "c’est ce que nous recevions avant" et on leur donnera de semblables. Et ils y auront des épouses purifiées et ils y demeureront éternellement...

N.D.L.R.: L’exégèse musulmane insiste, pour l’explication de ce verset , sur sa nécessaire interprétation . Pour exprimer l’inexprimable, le paradis que personne ne connait, l’allégorie est nécessaire et on la retrouve ici, dans le Coran, comme elle est dans la Bible ou la Thora. Et ils justifient également ces propos comme s’adressant à un public primaire; et donc le vocabulaire choisi l’est à l’attention de gens frustres, pour frapper leur imagination.


SOURATE III, verset 171 :

يَسْـتَبِشْرُونَ بِنِعْمَةٍ مِنَ آللَّهِ وَفَضْلٍ وَأَنَّ آللَّهَ لاَ يُضِيعُ أَجْرَ آلْمُؤْمِنِينَ
...

Ils sont ravis des bienfaits et de la grâce dont Dieu (les a comblés) et aussi (à l’idée) que Dieu ne fruste point les croyants...

SOURATE III, verset 198 :

لَكِنِ آلَّذِينَ آتَّقَوْا رَبَّهُمْ لَهُمْ جَنَّةٌ تَجْرِي مِنْ تَحْتِهَا آلأَنْهَارُ خَالِدِينَ فِيهاَ...
Mais ceux qui craignent Dieu auront des jardins arrosés de ruisseaux comme séjour éternel...






Dernière édition par Paul Casimir le Sam 15 Déc - 10:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS   Ven 14 Déc - 17:39

Page 32

GABRIEL-ROUSSEAU

Le MAUSOLEE DES PRINCES SA'DIENS A MARRAKECH

L’épitaphe gravée dans le marbre du tombeau de Mohammed El-Cheikh II ben Zidane ben Mansour, petit-fils du sultan Moulay El mansour, a été ainsi traduite par F. ARIN :

Je me réfugie en Dieu contre Saran le lapidé – Au nom de Dieu clément, miséricordieux – En annonce à celles et ceux qui ont cru et ont fait de bonnes œuvres qu’ils auront des jardins sous lesquels coulent les fleuves et chaque fois qu’ils en recevront un fruit ils diront : c’est ce que nous recevions auparavant, et on leur apportera le semblable. Et ils y auront des épouses purifiées. Et ils y demeureront perpétuellement - Ils recevront avec joie l’annonce d’un bienfait de Dieu et d’une grâce, et de ce que Dieu ne dissipe pas la récompense des croyants.- Certes ceux qui ont craint leur Seigneur auront des jardins sous lesquels coulent les fleuves où ils demeureront perpétuellement .

La pleine lune des cieux des hauts faits a un déclin et dans ce tombeau est descendu

Mohammed El-Cheikh Ben Zidane ravi par un trépas dont s’attristeront longtemps les mondes

Imam des humains aux actions mémorables au premier rang pour les bonnes œuvres

Que le Dieu du trône le gratifie de miséricorde et lui réserve ce dont au paradis il est garant.

N.D.L.R. :Le texte sculpté dans le marbre est en cursif assez simple sur rinceaux et feuilles:






Les quatre premières lignes sont sur la face nord, les trois autres sur la face sud.


Dernière édition par Paul Casimir le Dim 16 Déc - 10:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS   Ven 14 Déc - 17:44

Page 33


Sur cette carte postale de 1920 dûe au talent du photographe marrakchi FELIX on distingue, entre autres, deux hauts des futs de colonnes et l'alignement des trois principaux tombeaux.


Dernière édition par Paul Casimir le Sam 15 Déc - 10:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS   Ven 14 Déc - 17:56

Page 34

Un peu d’histoire, pour situer nos personnages, à la façon des frères Tharaud, avec un court extrait de « Marrakech ou les Seigneurs de l’Atlas » de Jean et Jérôme THARAUD, 1923.

«... Dans cette chambre et dans les chambres voisines...les mêmes cercueils ivoirins, sculptés, fouillés d’inscriptions merveilleuses, tous de la forme d’un bateau renversé, la quille en l’air, sur une plage, les uns très longs, faits semble-t’il pour des corps gigantesques,les autres tout petits, à la mesure d’enfants nouveau-nés. Ce sont les tombeaux des princes Saadiens qui vécurent, il y a trois cent ans, dans le palais détruit d’El-Badi. Si l’on en croit le « NOZHET EL-HADI » , la « récréation du chamelier » - titre charmant pour un livre d’histoire !- , le premier personnage enterré dans cet enclos serait le bienheureux patron, le pôle brillant, le maître dans la rive droite, la source de vérité, Abou Abdallah Sidi Mohammed ben Slimane Eldjezaûli, l’auteur fameux d’un petit recueil de prières en l’honneur du Prophète.

Après lui, le chérif Abdou Abdallah Elkaïm qui chassa les Portugais des forteresses du Souss où ils s’étaient établis; le chérif Aboulabbas et ses enfants, garçons et filles, massacrés par le caïd Ali Ben Aboubekr Azikki, gouverneur de Marrakech ; le chérif Abou Abdallah Mohammed Ech-Cheikh, assassiné par les Turcs ; le chérif Moulay Abdallah qui pratiquait l’alchimie au mépris de la sentence :

... ne buvez pas de sirop, vous seriez amené à boire des spiritueux, abandonnez la recherche de la pierre philosophale, cela vous conduirait à la sophistication et à la fraude, surtout évitez le commerce des vieilles femmes, vous voudriez ensuite en fréquenter de trop jeunes... ;

le chérif Aboulabbas Moulay Ahmed El-Mansour, le Doré, gloire de la dynastie saadienne , qu’un de ses enfants empoisonna dit-on, au moyen d’une figue-fleur, à l’instigation d’une esclave, l’orgueilleuse Elcheizourân ; son fils le prince Zidane qui rendit l’âme dans son lit ; le chérif Abou Mérouan Abdelmalek, objet de scandale par l’abus qu’il faisait des boissons fermentées, et que sa garde de renégats chrétiens assassina un jour qu’il était ivre ;

le chérif Eloualid, grand amateur de musique, égorgé lui aussi par ses chrétiens renégats; le chérif Moulay Mohammed Ech-Cheikh qui dans les délices d’El-Badi oubliait ses devoirs de sultan, sous l’ombrage des cognassiers, près d’une femme drapée dans des robes couleur de safran et de piment ;

enfin, dernier des princes de cette dynastie tragique le Chérif Moulay Elabbas, traitreusement mis à mort par ses oncles de la tribu des Chébana.

Cette effroyable histoire de sang, elle n’est écrite nulle part dans cette chapelle fleurie. Tout y est grâce, repos, harmonie... »



Dernière édition par Paul Casimir le Mar 16 Sep - 18:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS   Ven 14 Déc - 18:17

Page 35

Les frères THARAUD ont écrit une magnifique apologie de ce mausolée des Princes Saadiens parue dans plusieurs de leurs ouvrages. En voici un nouveau passage:

... « Dans cette brillante chapelle, l’essence même du génie arabe semble reposer, comme à Florence l’esprit de la Renaissance dans la chapelle des Médicis. A Fez on ne serait point surpris de rencontrer cette merveille. Mais ici , à Marrakech, dans cet immense fondouk d’ânes, de mulets et de chameaux !...Que justement ici soit venu s’épanouir ce qu’a produit de plus parfait la civilisation andalouse dans toute l’Afrique du Nord, cela remue au fond de la mémoire l’énorme poussière du passé, anime d’une vie singulière le souvenir des choses mortes ! Des notions qui paraissaient invraisemblables et quasi fabuleuses lorsqu’on les lisait dans les livres, retrouvent leur crédibilité et un air tout naturel. On se remémore, sans en être autrement étonné, qu’au temps où ces chambres funéraires étaient de première fraicheur , il y avait à Tombouctou une université florissante et des bibliothèques qui comptaient des milliers de volumes...

Une chapelle comme celle-ci permet à l’imagination de jeter de longues passerelles sur de vastes nappes de siècles et d’étendre bien au delà de l’horizon où nous les bornons d’habitude, les grandes réussites de la civilisation musulmane...

C’est une relique d’un inestimable prix, un magnifique accident, quelque chose comme un de ces lacs brillants que la mer laisse derrière elle à marée descendante.... »
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS   Sam 15 Déc - 12:02

Page 36

GABRIEL-ROUSSEAU

Le MAUSOLEE DES PRINCES SA'DIENS A MARRAKECH

Plusieurs aspects de la décoration de la salle des douze colonnes



Planche XXIV, Frise en plâtre sculpté, avec inscription.



Planche XXV, Plâtre sculpté, détail d'un arc.
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS   Sam 15 Déc - 13:34

Page 37

GABRIEL-ROUSSEAU

Le MAUSOLEE DES PRINCES SA'DIENS A MARRAKECH



Planche XXVII, Plâtre sculpté, détail d'un panneau.



Planche XXIX, Détail d'un revètement en plâtre sculpté.
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS   Sam 15 Déc - 13:45

Page 38
GABRIEL-ROUSSEAU

Le MAUSOLEE DES PRINCES SA'DIENS A MARRAKECH






Planche XXX, Détails du support d'un arc.
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS   Sam 15 Déc - 14:09


Page 39
GABRIEL-ROUSSEAU

Le MAUSOLEE DES PRINCES SA'DIENS A MARRAKECH



Dessin d'un chapiteau de la salle des douze colonnes.
_____
La suite de la reproduction de l'ouvrage de Gabriel-Rousseau et, plus généralement de tout texte ou document sur ce sujet figure en seconde partie.


_____
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le MAUSOLEE DES PRINCES SAADIENS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ce Maroc bien aimé :: MONUMENTS :: Monuments :: Les Tombeaux Saadiens. :: Le Mausolée des Princes Saadiens -1--
Sauter vers: