Ce Maroc bien aimé

Ce Maroc bien aimé

Mémoire de la présence Française au Maroc à l'époque du Protectorat
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Exposition Coloniale Internationale de Paris 1931

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Exposition Coloniale Internationale de Paris 1931   Mer 30 Déc - 17:36

page 80



- Le plan de l'Exposition.
- Le Palais de La Réunion.  M. Henry-Léon Bloch, architecte.

Le  plan   de  l'Exposition







Le Palais de la Réunion



La Réunion est représentée à l'Exposition Coloniale Internationale de Paris 1931, par un élégant pavillon conçu, dans son ensemble, d'après l'une des plus jolies habitations du pays : la « Villa du Chaudron », elle-même inspirée du 18e siècle et traitée dans le style du Petit-Trianon. Il a été édifié sur les plans du jeune et distingué architecte du Commissariat : M. Henry-Léon Bloch.
Il s'agissait, tout en ménageant la note artistique, de réaliser le type même de la demeure coloniale adopté dans l'île et spécialement agencé pour se préserver, à l'aide de points d'ombre et de points d'eau judicieusement disposés, de l'action directe des rayons solaires et de l'influence d'une chaleur parfois excessive : condition essentielle d'existence normale sous ces latitudes. On devait donc, pour satisfaire à cette conception, adopter l'organisation en péristyles, colonnades, galeries, couvertes, vérandas (varagues dans le langage du pays), fontaines, bassins, etc., qui caractérise l'aménagement des notables habitations locales.
Ledit pavillon, construit sur ces bases, est un carré de 20 mètres de côté. Il est surélevé de quelques marches formant perron sur toute sa largeur et comporte, en son milieu, une cour intérieure : le patio. Un bassin rectangulaire, de 20 m. X 10 m., le précède, dont l'onde immobile et claire réfléchit les fines colonnes d'une élégante façade, créant ainsi, dès l'entrée, avec son cadre de végétation exotique, une délicieuse impression de fraîcheur qui invite au repos... à la rêverie...
Pendant les premières journées de l'Exposition, les visites ont été très nombreuses.
L'Ile de la Réunion compte une population de 186.637 habitants, dont 180.000 citoyens français.
La principale culture est celle de la canne à sucre, puis celles des essences (géranium, vetyver), le manioc, la vanille, l'aloès vert. Tous les fruits des pays tropicaux y sont récoltés.
Le cheptel y est insuffisant et cela nécessite des importations de bœufs et de moutons.
Les exportations ont été, en 1929, de 142.543.045 francs pour un tonnage de 51.000 tonnes, et représentées par le sucre, rhum, vanille, tapiocas, essence à parfums. Les importations ont atteint, la, même année, 157.991.178 francs. Ce fut surtout des objet manufacturés et des produits de première nécessité.






- Le Palais de La Réunion.  M. Henry-Léon Bloch, architecte.





**********
Fin de la revue :
COLONIES, PROTECTORATS ET PAYS D'OUTRE-MER




EXPOSITION COLONIALE INTERNATIONALE DE PARIS 1931





NUMERO SPECIAL DE L'AFRIQUE DU NORD ILLUSTREE
JUILLET 1931


**********






Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
 
Exposition Coloniale Internationale de Paris 1931
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ce Maroc bien aimé :: BIBLIOTHÈQUE :: Revues et Livres : -3- "Histoire et Géographie" :: Exposition Coloniale internationale de Paris 1931.-
Sauter vers: