Ce Maroc bien aimé

Ce Maroc bien aimé

Mémoire de la présence Française au Maroc à l'époque du Protectorat
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 NOTES DE LECTURES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: LE MAROC AU DÉBUT DU XXe SIÉCLE SOUS LE RÈGNE DU SULTAN MOULAY ABD EL HAFID   Ven 14 Avr - 8:34

LE MAROC AU DÉBUT DU XXe SIÉCLE SOUS LE RÈGNE DU SULTAN MOULAY ABD EL HAFID
1908-1912
LES ÉVÈNEMENTS DE FÈS ET LE PROTECTORAT A TRAVERS LES DOCUMENTS DE L'ÉPOQUE











Ce livre, édité en 2017 à Casablanca par les "Éditions du Patrimoine", relate les évènements qui se sont produits durant le règne du Sultan Moulay Abd el Hafid. Cette époque charnière durant laquelle le Maroc va s'ouvrir au monde, après le siège de Fès, la Colonne conduite par le général Moinier qui libérera cette ville de l'étreinte des tribus et  le soulèvement des Tabors qui suivra, va voir l'instauration du Protectorat français au Maroc et l'arrivée du Général Lyautey qui va organiser le pays. Le récit chronologique de ces évènements est étayé par des textes de l'époque et surtout par des documents issus des Archives du Ministère français des Affaires étrangères.
D'un grand format (28x19 cm), il comporte 800 pages, dont 500 pages de texte, 48 documents en annexes, 300 pages illustrées par 595 cartes postales de l'époque et 49 illustrations in-texte.
CHAPITRES : (chaque chapitre est suivi par les planches d'illustrations) :
Chapitre 1 : Le Maroc au début du règne du Sultan Moulay Abd el Hafid :
Le Gouvernement du Maroc au début du XXe siècle; L'administration territoriale au début du XXe siècle; La situation financière du Makhzen; L'organisation militaire du Makhzen; Les principales personnalités marocaines; Les principales personnalités françaises; Les prétendants, les dissidents, et les opposants à la présence française; les crises Franco-allemandes de 1905 et 1909; Les relations Hispano-marocaines et l'accord de 1910; Les relations Franco-marocaines et l'accord de 1910; Les actions militaires françaises au Maroc avant 1911.
Planches des cartes postales : 170 cartes.
Chapitre 2 : La ville de Fès en 1911:
Fès el Bali ou la Ville ancienne; La rive des Andalous; La rive des Kairouanais; Fès Jdid la Ville nouvelle; Le palais et ses dépendances ou Dar El Makhzen; les quartiers musulmans, Moulay Abdallah et Fès Jdid; Le quartier juif ou Mellah, L'Isthme reliant Fès el Bali à Fès Jdid; Les kasbah et les abords de la ville; Les Msalla; Les hôpitaux; Les cimetières; La population musulmane de Fès el Bali,; La population musulmane de Fès Jdid, La population européenne; La population juive.
Planches des cartes postales : 104 cartes
Chapitre 3 : La colonne de Fès - 1911.
Les causes de la colonne; La préparation de la colonne du 1er au 10 mai 1911; La marche de la colonne du 11 au 21 mai 1911; La marche du convoi de ravitaillement du 19 au 26 mai 1911; Les opérations de sécurisation; L'ouverture de la route directe Fès- Meknès- Rabat du 18 juin au 8 juillet 1911; Les opérations de sécurisation autour de la ville de Fès et de la nouvelle route Fès-Rabat du 7 juillet 1911 au 5 avril 1912; Le premier vol Casablanca-Fès, 13 septembre 1911, début de l'aviation militaire au Maroc.
Planches des cartes postales : 224 cartes.
Chapitre 4 : Les évènements de Fès et le protectorat :
Réactions de l'Espagne à l'action militaire française à Fès, occupation de Larache et d'el  Ksar; Réactions de l'Allemagne à l'action militaire française à Fès, affaire d'Agadir; Le protectorat; L'accord franco-espagnol; Les évènements de Fès d'avril 1912; Les colonnes de reconnaissances exécutées autour de Fès du 23 avril au 13 mai 1912; La nomination du général Lyautey le 27 avril 1912 et son arrivée à Fès le 24 mai; Les attaques de Fès du 25 mai et du 1er juin 1912.
Planches des cartes postales : 49 cartes.
Chapitre 5 : Les colonnes du Sud.
La colonne de Marrakech du général Mangin; La colonne de Mogador; La prise d'Agadir.
Planches des cartes postales : 44 cartes
Chapitre 6 : La fin du règne du Sultan Moulay Abd el Hafid.
L'abdication du Sultan Moulay Abd el Hafid et la proclamation de Moulay Youssef, L'exil de Moulay Abd el Hafid.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: NOTES DE LECTURES   Lun 19 Jan - 15:20














UNE EDUCATION EN TERRES BERBÈRES 1940-1958
L'olive, le doum et l'orange
BERNARD HOERNI



Préface de Marc Fumaroli

www.atelier-folfer.com

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Re: NOTES DE LECTURES   Lun 19 Jan - 15:10








OMBRES ET LUMIÈRES D'UN PASSE PIED-NOIR
Yvon Lautaydac



http://yvon-lautaydac.monpetitediteur.com

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: NOTES DE LECTURES   Jeu 18 Déc - 14:00




Les évènements de Casablanca et la

Campagne de la Chaouïa

1907-1912


par Norbert ALLAINMAT



EDITIONS PATRIMOINE FRONTISPICE
CASABLANCA






Ce livre, édité à Casablanca en 2014, relate les premiers pas de la France au Maroc, au mois de juillet 1907, et la Campagne de la Chaouïa qui, en créant une large zone de sécurité autour de la ville, la mit à l'abri des incursions des tribus de la Chaouïa.

D'un grand format (31x21 cm) il comporte 200 pages de texte et 200 pages illustrées par 395 cartes postales de l'époque commentées.

Chapitres de l'ouvrage: (chaque chapitre est suivi par les planches d'illustrations),

- Chapitre 1 : Le Maroc en 1907 (illustré par 18 cartes postales),

- Chapitre 2 : Casablanca en 1907,
Un peu d'histoire, la ville, le port, la population. (illustré par 70 cartes postales),

- Chapitre 3 : Les évènements de Casablanca, juillet 1907 . Les hommes qui ont participé à ces évènements, les causes de ces évènements, leur déroulement (illustré par 156 cartes postales),

- Chapitre 4 :  La Campagne de la Chaouïa. Géographie de la Chaouïa, la population, brève histoire de la Chaouïa, le corps expéditionnaire français, les combattants marocains, la campagne jour après jour, la deuxième affaire de Taddert, occupation de Fédhala et de BouZnika, combat d'Aïn M'koum, combats de Dar Kseibat et de Zaouïet el Mekki, combats de Sidi Djebli et de Settat, combats de Ber Rabah et de Sidi Daoud, combat du plateau des Rfakha, combat des M'dakra, affaire de Bou Nouala, fondation du camp du Boucheron, combats de Settat et de Temacin, fondation du poste de Settat, opérations autours de Kasbah ben Ahmed, dernières opérations contre les M'dakra, fondation du poste de Boulhaut-Ben Slimane, affaire d'Azemmour (illustré par 149 cartes postales).

- Annexes (textes et documents de l'époque)

- Bibliographie

Ce livre peut-être commandé chez l'auteur ( au prix de 35,00 euros + frais de port ) :

Norbert ALLAINMAT
Le Sénanque - Résidence du Rond-point
Arcades de Cîteaux,
13127 VITROLLES

tél : 04.42.89.83.36

Courriel : norbert.allainmat@wanadoo.fr



Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Islamophilies.   Ven 12 Déc - 19:17














"Le présent ouvrage accompagne l'exposition " Le génie de l'Orient / L'Europe moderne et les arts de l'Islam " présentée au musée des Beaux-Arts de Lyon, du 2 avril au 4 juillet 2011, ainsi que l'exposition-dossier " Lyon et les arts de l'Islam au XIXe siècle ", présentée du 31 mars au 20 septembre 2011.

Cette exposition a été rendue possible grâce au mécénat de la fondation Total et de Grant Thornton."



Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Paul CASIMIR




MessageSujet: NOTES DE LECTURE   Jeu 6 Nov - 10:33


JEAN BESANCENOT

BIJOUX
ARABES ET BERBERES
DU MAROC



E D I T I O N S  F R O N T I S P I C E
C A S A B L A N C A






Après avoir publié sa remarquable étude des costumes du Maroc à la fin des années 1930, Jean Besancenot récidive, pour le plus grand plaisir des connaisseurs, avec la publication , au début des années 1950, de ses travaux sur les bijoux arabes et berbères du Maroc. Cet ouvrage, présenté en feuilles séparées est composé de deux parties : la première, historique et descriptive se compose de textes seuls, la seconde présente les dessins et croquis de l'auteur, en noir et blanc. Rien de tel, en effet, que le "coup de patte" de Jean Besancenot pour imager un bijou :




Le "folkloriste" signe là l'anthologie la plus complète jamais réalisée sur ce sujet, et, encore aujourd'hui, inégalée.

Il faut donc remercier les éditions Frontispice d'avoir réédité ce livre ; j'ai déjà eu l'occasion de dire, dans cette rubrique, tout le bien que je pense de la qualité de leur travail et, une fois encore, l'impeccabilité de leur "reprint" leur vaudra, j'en suis sur, de nombreux suffrages.


Voici le lien de cet éditeur :

http://www.frontispice.org/accueil/

sachant que les ouvrages réédités par FRONTISPICE sont disponibles dans toutes les bonnes librairies du Royaume.


Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: NOTES DE LECTURE   Mer 5 Nov - 10:37





ONZE LUNES AU
M  A  R  O  C

chez les Berbères du Haut-Atlas



par Karin HUET et Titouan LAMAZOU


chez Gallimard


La main du marin est aussi celle d'un terrien, un terrien qui aimerait les grands espaces, l'immensité du ciel et des montagnes du Haut-Atlas, le détail de l'attache d'une guitoune aussi... Le large n'exclut pas la précision. Avec finesse , profondeur, relief et perspectives les dessins et photos de Titouan Lamazou nous content une civilisation, une histoire. Ce faisant, l'auteur rejoint la lignée des grands noms des Marocains qui ont écrit à leur manière et selon leur spécialité l'histoire de ce pays, les Hainaut, Terrasse, Besancenot.... C'est de la science, mais c'est de l'art aussi. D'autant que la subtilité de son crayon, le choix judicieux de ses clichés sont mis en valeur par le texte précis , toujours clair et agréable à lire, de Karin Huet.

On peut lire ce livre pour s'instruire, on peut le lire aussi pour se divertir. Mais on doit absolument le lire pour préparer un voyage dans le sud... C'est toute l'âme du Maroc profond qui nous est donnée par ces bonnes pages.





Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: BESANCENOT Jean : Costumes du Maroc   Sam 1 Nov - 17:45

BESANCENOT Jean

Costumes du Maroc


Ouvrage de 1942 réédité en 2000
par Edisud.





... " Il y a plus de 70 ans, j'arrivais au Maroc avec le désir d'y réaliser une documentation sur le costume et la parure. Je procédais donc à un relevé graphique minutieux de soixante costumes. Ce livre en édition luxe édité en 1942, a été un succès. Sa Majesté Mohamed V me fit l'honneur d'être le premier souscripteur. Il me tient à cœur que mon travail soit accueilli et considéré par les jeunes générations marocaines comme une contribution à la connaissance de leur riche patrimoine culturel... "

Jean Besancenot

La reproduction sur ce site de ce livre, dont les exemplaires originaux sont hors de prix, n'est donc pas pour demain , alors autant profiter des "reprints" pour découvrir une partie de l'âme du Maroc traditionnel à travers l'œuvre d'un homme dont certains disaient , à l'époque, que c'était un folkloriste, mais qui était, en réalité, un savant, un artiste et un amoureux du Maroc tout à la fois....


Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: RICARD P. : Corpus des tapis marocains   Sam 25 Oct - 18:36

RICARD Prosper

Corpus des tapis marocains





4 volumes

Editions GEUTHNER à Paris et FRONTISPICE à Casablanca




Cette encyclopédie sur le sujet des tapis marocains que Prosper RICARD nous a offerte à la fin des années 1920 est un travail remarquable de qualité, de richesse, de présentation. Nos lecteurs, membres ou visiteurs de ce site, en ont une idée précise puisque nous avons déjà reproduit quelques pages d'un tome incomplet dans notre "Bibliothèque", sous-chapitre "Morceaux choisis". Je possède un autre tome, texte et planches dans leur intégralité, et j'ai tenté de compléter ma collection en me procurant sur le marché de l'occasion les deux tomes manquants, sachant, on s'en doutera, que ces acquisitions sont difficiles car les offres sont rares et le prix demandé est souvent très élevé.

Aussi, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que les éditions Paul GEUTHNER à Paris proposaient encore à la vente les 4 volumes pour... 136 euros ! ! !

136 euros, c'est donné, et le port est gratuit.


J'ai donc passé commande et ai attendu le résultat avec ... appréhension. En effet, j'avais fait une mauvaise expérience avec ce que l'on nomme dans le jargon de l'imprimerie ( et en mauvais français donc )  un "reprint" , en achetant , il y a quelques années , un "reprint" de la docte étude de Gaston DEVERDUN sur Marrakech, les photos du deuxième tome étant lamentablement et incomplètement reproduites...

Mais je dois dire que le travail effectué par les éditions Frontispice de Casablanca est parfait : les planches des tapis ont un excellent rendu et la lecture en est bien plus agréable que sur les anciennes éditions.

Plus question donc de reproduire ces ouvrages sur ce site, le rapport qualité prix est tel qu'il ne faut pas hésiter à acquérir cet ouvrage de Prosper RICARD dans ces conditions.

Voici le lien pour nos lecteurs métropolitains:

http://www.geuthner.com/auteur/RICARD%20Prosper/

et pour nos lecteurs marocains:

http://www.frontispice.org/accueil/

sachant que les ouvrages réédités par FRONTISPICE sont disponibles dans toutes les bonnes librairies du Royaume.


Dernière édition par Paul Casimir le Sam 1 Nov - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: L'Itinéeaire marocain de A. t'Serstevens.   Lun 14 Juil - 21:55









Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Paul CASIMIR




MessageSujet: Notes de lecture   Sam 28 Déc - 10:00

SAVEURS MAROCAINES

Maria Seguin-Tsouli, Marie-Pascale Rozier, Hervé Amiard, Laurence Mouton.

Editions du Chêne, Avril 2010.



Ce livre de cuisine est tout simplement magnifique; des photos de tous formats en abondance, des coloris superbes, un papier glacé de qualité. Si vous l'offrez à un enfant qui ne sait pas lire il se " régalera " ... Quand je l'ai vu, je l'ai acheté sans l'ombre d'une hésitation, mais une fois rentré chez moi je l'ai ouvert ! J'ai recherché, en fin d'ouvrage, la table des matières... Pas de table des matières !!! Alors, je suis allé en début d'ouvrage pour trouver un semblant de classement entre trois types de cuisines, Fès, les côtes marocaines et Marrakech avec, in globo, la seule distinction " entrée, plat dessert " !!!

Mais on n'apprend pas au vieux singe à faire la grimace: alors, je suis allé en tête de la rubrique des "entrées" de Fès pour chercher la recette de la pastilla, et je l'ai trouvée page 26. Ouf ! Là, j'ai du changer de lunettes, les légendes des photos sont illisibles, les listes d'ingrédients difficiles à déchiffrer car les caractères d'imprimerie sont trop fins et trop petits... certes, je suis un sénior, mais je m'adresse aussi à des séniors principalement. Alors, si vous voyez ce bouquin, vous pouvez  passer votre chemin, il y a tant de livres lisibles sur ce sujet de la fameuse cuisine marocaine.

Ce qui me conduit , un peu, à changer de sujet. Car, vous vous doutez bien que j'ai regardé de près trois recettes de ce livre et j'ai pris une décision ; puisque tout , ou presque, est déjà écrit dans le livre de Mme Zette GUINAUDEAU intitulé "Fès vu par sa cuisine" et que ce livre est maintenant libre de droit je le scannerai entèrement à compter du mois de Mars et nous le classerons dans la BIBLIOTHEQUE, rubrique " LE MAROC TRADIONNEL". Avis aux vrais amateurs de la cuisine marocaine ... et, c'est promis, je choisirai une taille de caractères normale ...


Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: NOTES DE LECTURES   Mar 17 Déc - 9:40

UN AUTEUR : MYLENE THELIOL

Docteur en histoire de l'art.


Mylène Théliol est, entre autres sujets, intéressée par deux thèmes ; les peintres orientalistes et, particulièrement, les peintres orientalistes marocains et les relations patrimoniales entre le Maroc et les pays méditerranéens entre 1912 et 1975.
Ces travaux, publications de thèses ou articles, concernent donc une période qui nous intéresse ici , à partir de 1912.

Parmi ses articles publés dans la presse je vous recommande vivement :

- Aménagement et préservation de la médina de Rabat entre 1912 et 1956.
in " Les cahiers de l'EMAM " ( Etudes sur le Monde Arabe et la Méditerranée )


- L'association des peintres et sculpteurs au Maroc ( 1922-1933 )
in " Rives Méditerranéennes"

Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: NOTES DE LECTURES   Lun 9 Déc - 9:37

ABOU-NOUAS
ou l'Art de se tirer d'Affaire

de Si Kaddour Ben Ghabrit

Argenteuil, Imprimerie Coulouma, 1930,
Illustré de 7 miniatures hors texte en couleurs de Terzian


Avec la présentation de ce livre je suis à la marge du "hors-sujet". Pourtant, comment ne pas accorder une place pour un livre de cet homme que nous rencontrons presque à chaque pas de nos études sur l'histoire du Maroc au moment du Protectorat. Car l'Algérien Abdelkader BEN GHABRIT a été un conseillé avisé pour les hommes de l'équipe de Lyautey, un passeur d'idées, un homme au cœur de toutes les négociations délicates. Il ne faut donc pas s'étonner qu'il publie cette petite série de contes aussi instructifs les uns que les autres.

Je joins, ci-dessous, un résumé de la vie d' Abdelkader Ben GHABRIT :

--------------------
Abdelqader BEN GHABRIT
dit Kaddour ou Si Kaddour Ben Ghabrit
(Sidi Bel Abbès, Algérie, 1868 – Paris, 1954)
Premier Recteur de la Mosquée de Paris.

Formé à l’école arabe-française puis à la médersa de Tlemcen, Ben Ghabrit est conseiller en législature musulmane en Algérie avant de devenir en 1892 drogman à la Légation de France à Tanger. Remarqué pour la qualité de ses notes en français et sa maîtrise des codes religieux, il se voit confier des missions officieuses à partir de 1895. Sa capacité à négocier avec les tribus marocaines en rébellion font de lui l’homme de la politique des tribus. Agent de liaison entre le Makhzen et les autorités religieuses, il accompagne activement la mise en place du protectorat sur le Maroc. Celui qu’on appelle à la Légation de France « notre passe partout » y devient un cadre titulaire. Jouant des codes et des traditions aussi bien musulmans et français, il deviendra consul général honoraire à Fès puis directeur du protocole du sultan marocain.

En 1921, il est nommé à la direction de l'Institut musulman de la mosquée de Paris, symbole de la politique musulmane française. L’énergie qu’il met à assurer la construction d’une grande mosquée de style hispano-mauresque qui offre à la Métropole le spectacle d’un Orient à l’image d’une Andalousie rêvée lui vaut d’être promu ministre plénipotentiaire et officier de la Légion d’honneur (1925).

Comblé d’honneurs, Ben Ghabrit s'essaye à des publications orientalisantes. Dans Abou Nouas, ou l'art de se tirer d'affaire (1930), il reproduit un certain nombre de contes connus au Maghreb et que l'on attribue d'ordinaire au célèbre poète arabe. Il préface un certain nombre de livres touchant à l’islam ou à l’art : Vie de Mahomet de Raymond Lerouge (1939), Majorelle, cent tableaux du Maroc et de l'Atlas (catalogue d’exposition, Galeries Georges Petit, 1922), Fès, ô ma ville... recueil de poésies de Jeanne Pleutin-Grimpret (1936).

Source : Dictionnaire des Orientalistes de langue française


Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: NOTES DE LECTURES   Lun 2 Sep - 9:45


ORIENTAL MAROCAIN

Des portes du désert à la Méditerranée

Editions ANAKO, 2004


Une dizaine d'auteurs, quatre photographes signent ce magnifique livre. Ils nous font connaitre et partager la diversité et la richesse de cette région frontalière si caractéristique. On y pratique encore la transhumance, de grandes zones entières sont désertiques, " ... contrées isolées et sous-peuplées, appelés pays de l'armoise et du vent  ( bled chih oua rih ), d'autres sont des "... îlots de prospérité urbanisés et desservis par des axes de circulation..."  et cet ensemble qui forme plus de 10% du territoire marocain dispose de nombreux atouts touristiques et industriels.

De grands efforts son réalisés aujourd'hui pour le développement de cette région et ce livre en est un témoignage ; bientôt nous aurons tous envie de parcourir ce pays avec le trans-saharien OUJDA-BOUARFA, par exemple,  pour plonger au cœur de ce Maroc millénaire et dynamique à la fois !
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: VOLUBILIS   Sam 31 Aoû - 12:48



VOLUBILIS

Une cité du Maroc antique

par Jean-Luc PANETIER
Maisonneuve et Larose - Editions Malika - 2002



Généralement , nous croyons bien connaitre Volubilis; nous, anciens Meknassis, l'avons découverte avec l'un de nos professeurs d'histoire, à moins que ce ne soit avec un professeur de Français-Latin féru d'histoire romaine... Et puis, nos parents se croyaient obligés de mettre cette visite au programme culturel d'une sortie dominicale... Mais je vous avoue que, maintenant que j'ai découvert le livre de Jean-Luc PANETIER, j'ai bien envie de revisiter ce site , livre en mains...

La veille de la visite, confortablement installé sur une terrasse d’hôtel je lirai les premières pages ( de 1 à 66) de présentation et d'histoire. Puis, j'arpenterai le lendemain le site en en suivant le plan, rue par rue, maison par maison, mosaïque par mosaïque... Comme le précise l'éditeur ce "... guide de découverte répond à deux objectifs:

   - faire le point des recherches menées sur le site dans une forme accessible au plus grand nombre sans simplification excessive ...

   - offrir un outil de lecture des vestiges existants utilisable in situ. Une grande place est donc faite à l'illustration, photos, plans, cartes, croquis et schémas .
.
. "


Et quand bien même vous n'auriez pas l'intention de vous transporter à Volubilis prochainement, la riche documentation de ce livre vous fera passer un bien agréable et instructif moment au pied du Zerhoun, au temps de la Maurétanie Tingitane ...




Dernière édition par Paul Casimir le Dim 31 Aoû - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Pierre AUBREE
Admin



MessageSujet: Le Maroc enflammé, F. A. OSSENDOWSKI   Lun 1 Avr - 19:49



Du même auteur : Bêtes, Hommes et Dieux; De la Présidence à la Prison ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cemaroc.com
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: NOTES DE LECTURES   Dim 3 Mar - 18:04

ECLATS D'ENFANCE A MAZAGAN

par Jean-Louis MOREL
chez l'auteur.


Au moment où je m'apprète à vous parler du dernier livre que j'ai lu, son auteur, Jean-Louis MOREL m'adresse un texte de présentation ! Et vous me connaissez ! Pourquoi vais-je faire moi-même ce qu'un autre va réaliser mieux que moi ! ! ! ... Voici donc, présenté par l'auteur lui-même, ce livre qui m' a enchanté et fait revivre des pans entiers de notre enfance "là-bas"...

Bonjour !
Oui, c’est un du Maroc, un du bled, comme vous,
Qui a récidivé, oullah ! Je vous l’avoue !
Car après le succès de mes « Mazaganelles »
J’ai commis deux bouquins au parfum de cannelle…
J’ai publié en prose, un livre, récemment,
Intitulé « Eclats d’enfance à Mazagan »,
Mais tous ceux de Rabat, Tanger, de Casa,
Ceux d’Agadir, de Fès, d’Ifrane ou de Taza,
Y compris les Safiots ou bien les Meknassis,
Pourront dans ce récit , se retrouver aussi.
J’y conte simplement ma jeunesse au Maroc,
Loin de Septimanie et loin de Languedoc.
Je dis comment vivait ma famille modeste,
Mes drames et mes joies, mes jeux et tout le reste.
Quelques joyeux dessins parsèment mon ouvrage
Pour illustrer au mieux l’humour du témoignage.
Ce bouquin est vendu seulement chez l’auteur
Au prix de 20 euros ou bien si, par malheur,
Vous ne pouviez venir sans souci jusqu’à moi,
Prévoyez cinq euros pour les frais de l’envoi.

Je vous propose aussi un bref recueil de fables
Qui naquit un beau jour sur le coin de ma table.
Ces « Fables du Maroc et d 'ailleurs » m’ont surpris
D’avoir été primées. Où ? A Château-Thierry !
Dans la maison natale de Jean de la FONTAINE
J’ai bien fait retentir ma verve marocaine…
Et c’est à Saint-Hilaire, où j’ai récidivé,
Que le prix de l’humour m’a été décerné.
C’est contre neuf euros que l’on peut l’obtenir
Et un euro de plus suffit pour l’affranchir.

Si vous le demandez l’auteur se décarcasse
Pour ajouter pour vous un mot de dédicace….
Ce livre vous a plu ? Faites le donc savoir !
Le téléphone arabe est mon plus bel espoir…
Enfin, j’arrète ici ce propos solennel
Je vous remercie bien et je signe Morel

Jean-Louis MOREL
25 rue Achille MIR
11100 NARBONNE

Courriel : morelje@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: NOTES DE LECTURES   Dim 3 Mar - 17:49

LE MAROC ANDALOU
A la découverte d'un art de vivre

Editions Edisud
265 pages et 182 illustrations couleurs.


Les Meknassis, c'est sur, vont déjà apprécier la couverture de ce beau livre : une reproduction couleur des entrelacs qui ensèrent le décor de zelliges de "leur" BAB EL-MANSOUR" !
Paru dans la collection "L'Art Islamique en Méditerranée" ce livre retrace l'histoire des échanges interculturels entre les mondes arabe et maghrébin. Après un rappel historique bien documenté, les auteurs, à la manière d'un guide touristique, imaginent et présentent huit circuits, prétextes à la découverte commentée des monuments les plus significatifs.

Et Meknès, tout d'abord, puisque c'est cette ville qui offre le plus bel exemple de la ville royale au sens de la culture arabo-musulmane, ..." la cité royale de Meknès, telle que l'a conçue le sultan alaouite Moulay-Ismaïl, est particulièrement représentative de ce type de ville..."... La journée d'un taleb à Fès est le thème du circuit 2 pour comprendre les passerelles entre l'Andalousie, le monde arabe et cette capitale que l'on découvre encore avec un troisième "circuit" , la journée d'un artisan à Fès, et le quatrième, la journée d'un juif à Fès... qui conduira à Sefrou, bien entendu...

Puis Chechaouen, la cité sainte de la montagne rifaine, Tétouan, "la fille de Grenade", et les ports du détroit complètent cette présentation. Avec, pour finir, Rabat ou plutôt l'ensemble Rabat-Salé, ..." le site du Bou-Regreg"... et, pour titre évocateur de ce circuit, les mots de flux et reflux qui nous renvoient à rayonnement et éclipse...

Je croyais avoir acheté un livre sur l'art au Maroc, un ouvrage scientifique: en le lisant, je me suis rendu compte que c'était aussi un guide extraordinaire qui évoque l'histoire d'un monument, l'explique et permet de mieux le comprendre.

Avant votre prochain voyage au MAROC, et comme on dit dans certaines publicités, si vous ne pouvez pas vous l'acheter, alors volez le !

Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: NOTES DE LECTURES   Dim 3 Mar - 17:44

Une librairie : LA LIBRAIRIE DU 3e MILLENAIRE

Un éditeur : LA PORTE


A propos de lecture et de livres, une référence qu'il me parait utile de connaitre: celle de la LIBRAIRIE DU 3ème MILLENAIRE à RABAT. Tout ce qui a paru ou parait sur le Maroc et son histoire y est ( à l'exclusion des livres scolaires ).

Cette adresse est aussi le siège des éditions "LA PORTE" qui publie, dans le cadre de sa collection " Mémoire du Maroc" dirigée par LOUIS MIEGE, des textes anciens avec une traduction en langue française, des inédits et des ouvrages anciens devenus introuvables. C'est ainsi que j'ai pû me procurer, réédités en un seul volume, les deux tomes du bouquin de Louis VOINOT "OUDJDA ET L'AMALAT" :

Voici donc l'adresse de cette librairie:

LIBRAIRIE DU 3ème MILLENAIRE
285 Avenue Mohammed V, RABAT.
E/MAIL : librairie3M@yahoo.fr
www.lib3m.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: NOTES DE LECTURES   Dim 3 Mar - 17:40

Une revue : ZAMANE


Lors de mon dernier séjour au Maroc j'ai découvert dans les kiosques le magazine ZAMANE ("le temps" en arabe), mensuel paraissant depuis novembre 2010 et dont l'objet est de traiter de l'histoire du Maroc et de la mettre à la disposition du grand public.

80 pages avec de nombreuses photos, des articles "de fond", une rubrique "les buzz de l'histoire" avec des "brèves". Un contenu assez éclectique, de niveau inégal mais pouvant donner envie "d'aller plus loin" (quelques références bibliographiques) ou permettant de répondre à une curiosité " d'honnête homme" à propos de l'histoire du Maroc.

A juger sur la longueur, mais très agréable à lire, et à 25 Dhs le numéro on peut se laisser tenter.

Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: NOTES DE LECTURES   Dim 3 Mar - 17:30

LYAUTEY

d'ANDRE MAUROIS
Paris, Librairie PLON, 1935


On ne présente pas LYAUTEY. On ne présente pas non plus André MAUROIS, son style, son éloquence .... Mais il faut quand même, en guise de notes de lecture, que je vous dise que c'est lui qui, à mon humble avis , a tracé le mieux le cheminement de Lyautey qui va devenir, d'un chef militaire, un administrateur hors pair et le père d'une nation. Et comme ses sources sont au plus près de la Résidence ce livre est riche d'anecdotes , de faits et actions accumulés, reliés les uns aux autres sans jamais pourtant nous donner l'impression de lire seulement de l'événementiel.

Deux citations ont retenu mon attention : Lyautey va quitter définitivement le MAROC et des chefs de tribus lui écrivent ... " Louange à Dieu. Il n'y a de durable que son Empire. Les tribus ( les noms suivent...) n'ont qu'une parole éloquente, qu'une voix unanime pour adresser leurs remerciements à l'homme plein de sollicitude qui, par sa grande et belle oeuvre, élève sa bienveillance dans le ciel de l'humanité, étend partout le manteau de l'ordre, jette à bas les citadelles de l'anarchie, et fait toujours en sorte qu'il n'y ait aucun conflit entre la civilisation et les coutumes anciennes du pays. En suivant cette méthode cet homme a pris dans les coeurs de tous les peuples ci-dessus énumérés la place que doit avoir un père plein d'affection, dans le coeur d'enfants pieux envers lui et loyaux..."

Et quand un chef de confrérie religieuse fassie vient alors lui faire ses adieux il lui déclare : ..." La grande figure de Moulay-Idriss a plané sur la vie de nos pères. Elle restera pour nous la protectrice de la cité et le symbole de notre pureté religieuse. Mais nos fils dateront leur histoire de Lyautey..."...

La couverture de ce livre est une reprise d'un tableau du fameux portraitiste Philip Alexius de László de Lombos , peintre britannique d'origine hongroise, né à Budapest le 30 avril 1869 et mort à Londres le 22 novembre 1937.

Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: NOTES DE LECTURES   Dim 3 Mar - 17:13

MEKNES, capitale d'empire et cité mariale

par le R. P. Anastase GOUDAL, Franciscain,

Imprimerie LABOUREUR à ISSOUDUN , 1959.


Notre génération a bien connu le Père Anastase: mais j'ignorai, à l'époque, qu' il était aussi un chercheur et avait écrit une histoire de la ville de Meknès. Certes, ce qu'il écrit, c'est l'histoire des Franciscains arrivés dans la ville en 1672, mais il en retrace parfaitement la trame. D'abord, il y a le sultan Moulay Ismaïl , qui prit la décision de regrouper dans cette ville tous les esclaves chrétiens qui devenaient de facto sa propriété et dont il négociait la liberté contre de fortes sommes. La citation des divers "portraits" du personnage réalisés par des contemporains est saisissante et éclaire l'opiniion de l'auteur ..."ce souverain est un des plus cruels tyrans que l'histoire ait connus..." . Puis les détails de la situation des esclaves chrétiens ( 1.500 en 1687, 1100 en 1721...) , chiffres fluctants et difficiles à certifier : quand la ville de LARACHE tombe les Marocains font 1.700 prisonniers qui sont presque tous conduits à Meknès. Celà induit, enfin, le rôle de cette mission franciscaine chargée du "rachat" de ces esclaves et ce n'est pas la partie la moins inintéressante par les détails révélés : le plan de la ville à cette époque localise leur présence et leur organisation :

Enfin, le père Anastase n'oublie pas de nous conter, et cette fois en citant le témoin le plus sur, le secrétaire d'état à la marine PONTCHARTRAIN, l'anecdote de la demande en mariage de la princesse de Conti par Moulay Ismaïl, celle-là même dont un madrigal de l'époque proclamait:
..." Votre beauté grande Princesse
Porte les traits dont elle blesse
Jusqu'aux plus sauvages lieux
L'Afrique avec vous capitule
Et les conquêtes de vos yeux
Vont plus loin que celles d' Hercule..."

Plus d'une raison, donc, pour lire ce livre.

Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: NOTES DE LECTURES   Dim 3 Mar - 17:09

ENLUMINURES DES MANUSCRITS ROYAUX DU MAROC

Par Mohamed SIJILMASSI
aux éditions ACR


Le docteur Mohamed SIJILMASSI nous livre ici, à l'instar de ses autres publications, un ouvrage d'art de toute beauté : la couverture déjà est un appel à la contemplation,


L'auteur a su choisir parmi les manuscrits de la bibliothèque El-Hassania les exemples les plus beaux et les plus représentatifs de cet art, ces arts devrait-on dire, la calligraphie, les enluminures, lignes, couleurs, décors floraux, motifs géométriques révélateurs de ces abstractions qui, selon le professeur André MIQUEL..." glorifient ce qu'il y a de sacré dans le verbe et chantent une symphonie centrée sur le divin, nous mettant en état de grâce..."Les 138 modèles présentés sont, page après page, une invitation à cette découverte...


Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: NOTES DE LECTURES   Dim 3 Mar - 16:59

LE MAROC D'ANTAN
Le Maroc à travers la carte postale ancienne.

Par Philippe LAMARQUE


Ce livre a, de mon point de vue, deux attraits: c'est un témoignage du passé à caractère historique au travers de la publication de 464 cartes postales anciennes et c'est un ouvrage d'initiation à la connaissance de ce pays, de son histoire. L'auteur , dans sa préface , fait un résumé historique et géographique qui situe et recadre l'ensemble de son ouvrage heureusement divisé en deux parties, le Maroc occidental et l'oriental. Et pour chacune d'entre elles les divisions par régions ou métropoles sont accompagnées de textes explicatifs, puisés à la meilleure source... Et lorsque vous en aurez fini avec cette lecture ( encore que ce livre ne "se lise pas" mais se consulte au grè de son humeur ) vous n'aurez qu'une envie, en savoir plus sur ce pays...et devenir membre du site de " CE MAROC BIEN AIME " pour avoir accès à plus de documentation...

Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: NOTES DE LECTURES   Dim 3 Mar - 16:55

FES, VU PAR SA CUISINE

par Madame GUINAUDEAU


Comme le titre ne le dit pas, ce livre est un livre de cuisine...Et, comme il le dit si bien, il est plus que cela, car Mme GUINAUDEAU, au travers de son sujet, nous révèle l'âme de cette cuisine, les usages et traditions de la culture marocaine. Alors, ne vous attendez pas à trouver une recette de "bastilla" pour 6 personnes, un "couscous" pour huit convives...Non, Mme GUINAUDEAU cuisine comme au temps des Seigneurs, elle prépare une "diffa", et quand elle reçoit, les plats sont "conséquents"... En parcourant son livre, dans votre cuisine, appliqués à réaliser ses recettes , une calculette à la main pour diviser les proportions des ingrédients, vous aurez l'impression en la lisant que vous êtes dans la cuisine d'un palais décoré des zelliges ou au fond du bled devant une batterie de kanouns... Et ce que vous réaliserez en la suivant pas à pas sera extraordinaire ! ! !
Ce livre a été réédité il y a peu.

Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NOTES DE LECTURES   

Revenir en haut Aller en bas
 
NOTES DE LECTURES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ce Maroc bien aimé :: BIBLIOTHÈQUE :: Revues et Livres : -4- "Textes et Documents" :: Notes de Lectures-
Sauter vers: