Ce Maroc bien aimé

Ce Maroc bien aimé

Mémoire de la présence Française au Maroc à l'époque du Protectorat
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Ven 27 Juin - 21:34

A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS


Le Maroc illustré

Une visite aux ruines de Volubilis (ruines romaines)
Carte postée à Oued-Zem le 2 XII 1915.


Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Ven 27 Juin - 22:00



Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Sam 28 Juin - 10:22

Louis CHATELAIN

Les origines des fouilles de VOLUBILIS


in







Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Sam 28 Juin - 10:32

Louis CHATELAIN

LES ORIGINES

DES

FOUILLES DE VOLUBILIS

_____

Lors de la signature du traité qui établissait le Protectorat de la France, en 1912. la grande majorité des gens instruits ignoraient que l'Empire chérifien avait déjà été sollicité de permettre à des Européens de faire des fouilles au Maroc. Seuls les spécialistes de l'archéologie classique et tout particulière­ment les épigraphistes connaissaient les noms de Tissot et de La Martinière et les belles récoltes d'inscriptions latines que ce dernier avait réalisées à Volubilis.

Remontons un peu plus loin et arrêtons-nous un instant à l'ambassade anglaise du Commodore Stewart qui se rendit à Meknès, aux dernières années du règne de Moulay Ismaël, en 1721, pour négocier le rachat des captifs britanniques. L'un des membres de la mission, John Windus, auteur d'une rela­tion de ce voyage, publiée à Londres quelques années plus tard (1), prit la copie de plusieurs inscriptions et le dessin des deux seuls édifices qui dépassaient de quelques mètres le sol moderne des ruines : l'arc de triomphe, dont la voûte ne s'était pas encore effondrée, et la basilique judiciaire, dont le mur oriental, sinon le portique du même côté, ne s'était pas encore abattu.


_____

(1) En 1729, chez Tonson.




Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Sam 28 Juin - 10:40

Louis CHATELAIN



LES ORIGINES

DES

FOUILLES DE VOLUBILIS

Un siècle plus tard, le baron d'Augustin releva également le texte de deux fragments d'Inscriptions et chercha en vain à obtenir du Sultan l'autorisation de les emporter. L'Allemand Mohr, les Anglais W. H. Richardson et H. B. Brady visitèrent Volubilis vers 1880 et y prirent quelques notes. Mais deux noms, deux noms de diplomates qui se sont acquis la recon­naissance éternelle des savants, dominent l'histoire des re­cherches archéologiques au XIX° siècle avant l'établissement du Protectorat : TISSOT et LA MARTINIERE.


Charles Tissot, qui devait plus tard identifier la majeure partie des localités anciennes de la province d'Afrique avec les localités modernes de la Tunisie, séjourna cinq ans au Maroc, de 1871 à 1876, presque encore au début de sa carrière, en qua­lité de ministre à notre légation de Tanger. Mettant à profit les facilités qu'il avait pour parcourir le pays sous une sûre escorte, il restitua presque dans son ensemble le tracé des deux pistes de l'itinéraire d'Antonin, de Tanger à Sala pour la voie du littoral, de Volubilis à Tanger pour la voie de l'intérieur. Volubilis et Banasa, où il eut la bonne fortune de déchiffrer des fragments qui fournissaient l'ethnique de ces localités, for­mèrent pour chaque tracé la clef de voûte de sa restitution : il lui suffit, dès lors, de convertir en kilomètres les milles ro­mains qui séparaient les stations du routier.


Henri de La Martinière, qui vit quelques années avant sa mort les fouilles du Protectorat et voulut bien en parler avec les plus grands éloges, parcourut de nombreux itinéraires et fit des fouilles à Lixus et à Volubilis. Dans la première de ces localités, il rechercha les ruines phéniciennes et put à grand'-peine mettre à nu, sous le linceul épais des lentisques et des cactus, les remparts construits par la colonie de Carthage ; il paracheva son œuvre en levant le premier plan d'ensemble de la vaste cité, qui fut punique, romaine, byzantine ou berbère.

_____

VOLUBILIS : vue aérienne.




Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Sam 28 Juin - 10:47

Louis CHATELAIN



LES ORIGINES

DES

FOUILLES DE VOLUBILIS

On doit au même explorateur une série de courageuses cam­pagnes à Volubilis et l'inappréciable découverte de cent textes latins.

Sans Tissot et sans La Martini ère, le Protectorat n'aurait sans doute pas organisé la méthodique résurrection de Volu­bilis ; cette ville, plus grande que Pompéi, aurait servi de car­rière de pierres aux entrepreneurs de travaux publics, et les merveilles de l'art grec auraient été soit détruites, soit enfouies à tout jamais.

Les fouilles de Volubilis sont nées de la guerre. Le commis­saire résident général Lyautey, commandant en chef les troupes d'occupation du Maroc, fit installer à Volubilis, en mai 1915, sur une éminence voisine des ruines, un poste militaire com­posé de prisonniers allemands et d'un détachement de territo­riaux ; en outre, une équipe de spécialistes, prélevés sur les différentes armes, — génie, légion étrangère, infanterie et cavalerie, — assura la conduite et la surveillance des travaux. Avant d'exposer les résultats des fouilles de Volubilis, il faut rendre justice à l'intelligence si aiguë de Lyautey, et je ne puis que répéter ce que j'écrivais naguère : « On ne célébrera jamais assez les précieuses facilités en personnel et en matériel mises à la disposition des Antiquités par le génial organisateur du Maroc, dont la constante sollicitude pour Volubilis ne se dé­mentit pas un seul jour (1). »


Le camp des prisonniers et celui des spécialistes formaient un ensemble des plus importants et le commandement en fut d'abord confié au lieutenant-colonel Bouin, du 4° régiment de tirailleurs, auquel je fus adjoint pour la partie technique, puis


_____

(1) Le Service des Antiquités de 1912 à 1930, notice rédigée à l'occasion de l'Exposition coloniale internationale de Paris, p. 17.


_____

VOLUBILIS vue aérienne



Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Sam 28 Juin - 11:01

Louis CHATELAIN



LES ORIGINES

DES

FOUILLES DE VOLUBILIS

au capitaine Hénissart (1). Le colonel Bouin se révéla un parfait organisateur et son successeur, ingénieur mobilisé, rendit éga­lement les plus grands services dans l'administration d'un aussi nombreux personnel et dans la formation d'équipes indigènes au départ des prisonniers. En octobre 1915, je dus assumer la direction d'un ensemble beaucoup plus restreint sans doute comme personnel, mais il fallut alors mener de front la vie du poste militaire que je commandai jusqu'en 1919, la direc­tion et la conduite des fouilles et des sondages, l'exploration archéologique d'une partie du Maroc, le contrôle et l'étude de certaines découvertes, comme celles du Bou Hellou, et l'orga­nisation du Service des Antiquités.


Deux seuls édifices, avons-nous dit plus haut, dépassaient le sol quand furent donnés, le 25 mai 1915, les premiers coups de pioche (2) de la grande campagne de fouilles qui dure encore. Il fallait, de toute logique, dégager les abords de ces deux édi­fices : autour de l'arc de triomphe, l'île de la Maison au chien, plus tard la Maison aux colonnes et, il y a trois ans, la Maison de l'Éphèbe ; autour de la basilique, le forum, la tribune aux harangues, les petits thermes et, en dernier, l'area du Capitole de Macrin. Outre ces deux groupes de recherches, d'autres ate­liers poursuivirent la découverte et le déblaiement de divers ensembles, comme le parcours oriental de la grande voie décumane et le palais de Gordien, les portes de la ville, les murs d'enceinte, les canalisations et les égouts.


_____

(1) Le médecin-chef du poste était le docteur Joseph Herber, de Sète (Hérault), bien connu aujourd'hui par ses  beaux  travaux  d'ethnographie, qu'il a commencés à Volubilis.

(2)  En présence de M. l'ambassadeur de  France  de Saint-Aulaire, alors délégué à la  Résidence générale. Quelques
jours  auparavant, le général Lyautey, le gênerai Henrys  et M. Tranchant de Lunel étaient venus examiner en détail
l'emplacement des ruines.



_____

VOLUBILIS - Ruines



Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: Re: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Sam 28 Juin - 11:06

Louis CHATELAIN



LES ORIGINES

DES

FOUILLES DE VOLUBILIS

Voici vingt ans déjà que les fouilles de Volubilis ont été com­mencées. Il ne m'est pas échappé que certains, — tant parmi les archéologues de métier épris de minutieux comptes rendus que parmi le public lettré ami des alertes descriptions, —- trou­vaient trop rares et trop lentes les publications faites sur Volu­bilis.

Je commence ici la réunion d'études soit entièrement nou­velles, soit déjà publiées en partie, sans préjuger d'un ouvrage d'ensemble qui réunira toute la documentation actuellement connue.




____________________________


VOLUBILIS  - Le temple d'ADRIEN




__________

Fin de l'article de Louis Chatelain




Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Dim 29 Juin - 14:22

Les fouilles reprennent...


http://www.youtube.com/watch?v=CVGBpfZDaT0


et VOLUBILIS 2010, une vidéo vraiment très "classe"...

http://www.youtube.com/watch?v=LOlHXF2LNaQ
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Mar 1 Juil - 10:13



VOLUBILIS

Les Thermes



Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Jeu 3 Juil - 8:44

VOLUBILIS

Basilique d'Adrien. Vue générale ( 58 ans avant J.C. )




VOLUBILIS

Vue d'ensemble et le Grand Bassin









Dernière édition par Paul Casimir le Jeu 16 Oct - 9:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Ven 4 Juil - 12:28



VOLUBILIS

Plan d'ensemble



Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Ven 4 Juil - 12:33

VOLUBILIS

Le Decumanus Maximus

De l'Arc de Triomphe de Caracalla à la Porte de Tanger









Photo FLANDRIN





Dernière édition par Paul Casimir le Mer 30 Juil - 15:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Sam 5 Juil - 10:04

VOLUBILIS

Objets trouvée dans les ruines romaines.









Photos Flandrin

Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Mar 8 Juil - 9:33

VOLUBILIS

Les mosaïques : quelques exemples



La pèche



Ariane et Bacchus ( Maison du cavalier)



Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Lun 14 Juil - 21:03



Une erreur de légende dans un livre des années 30 ! Ou quand un pan de mur, quelque part dans le forum,  croqué par le célèbre Th. J. Delahaye devient l'arc de triomphe de Caracalla ! ! !

On ne prête qu'aux riches...





Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Ven 25 Juil - 9:56



VOLUBILIS

Quelques vues des années 30 ...








Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Ven 25 Juil - 10:21



VOLUBILIS

Dans les années 30 ... Photos de M.T. GADALA




Ruines de la Basilique




Dans le Forum



Dans les ruines de Volubilis : au fond, Moulay-Idriss et le Zerhoun.


Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Mer 30 Juil - 10:39









VOLUBILIS

Le Temple d'Hadrien
.




Dernière édition par Paul Casimir le Mer 30 Juil - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Mer 30 Juil - 10:42





VOLUBILIS

Ruines ( le temple d'Adrien ) .


Dernière édition par Paul Casimir le Jeu 31 Juil - 9:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Jeu 31 Juil - 9:10


VOLUBILIS

Une porte du temple.



Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Jeu 31 Juil - 9:12

VOLUBILIS

Au centre de la carte postale, la porte ci-dessus, et à sa droite

le temple d'Adrien ou " Basilique "




Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Jeu 21 Aoû - 10:04



... et toujours des années 30, le plan de la ville de Volubilis tiré d'un "Guide Bleu" de l'époque, donne un aperçu saisissant de l'artère principale, le décumanus magnus, et de l'état des parties alors reconnues ...



Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Mar 26 Aoû - 12:01



VOLUBILIS

Le "centre" de la cité, forum, capitole et temple.



Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Paul CASIMIR




MessageSujet: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   Sam 30 Aoû - 16:47



PROTECTORAT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU MAROC
GOUVERNEMENT CHERIFIEN



DIRECTION GÉNÉRALE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE
DES BEAUX-ARTS ET DDE ANTIQUITÉS

_____

PUBLICATIONS
DU
SERVICE DES ANTIQUITES
DU MAROC



SOUS LA DIRECTION DE LOUIS CHATELAIN


_____

FASCICULE 1

L. CHATELAIN - Mosaïques de VOLUBILIS.


PARIS
LIBRAIRIE ORIENTALISTE PAUL GEUTHNER
12, rue Vavin

___


1935


Revenir en haut Aller en bas
http://arabebilingue.unblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS   

Revenir en haut Aller en bas
 
A LA DECOUVERTE DE VOLUBILIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ce Maroc bien aimé :: MONUMENTS :: Monuments :: Volubilis.-
Sauter vers: